Nous suivre Industrie Techno

IBM : le film d'animation le plus petit au monde, une voiture à 710 km/h... TECHNOBUZZ

IBM : le film d'animation le plus petit au monde, une voiture à 710 km/h... TECHNOBUZZ

IBM créé le premier film d'animation nanométrique

IBM présentait mercredi le « film le plus petit au monde ». Intitulé « Un garçon et son atome », le film met sans surprise en scène...un garçon qui joue avec son atome. Rien d’extraordinaire en apparence, si ce n’est que les billes dont sont formés les objets animés ne sont eux-mêmes rien d’autre que des atomes. Le visionnage du film a nécessité un grossissement des images d’origine de 100 millions de fois ! A découvrir dans le Technobuzz.

IBM invente le film d’animation nanométrique !

IBM –dit Big Blue- donne une nouvelle preuve de sa maîtrise de la matière avec ce film de 1 minute 30 secondes qui raconte l’histoire d’un personnage qui danse, saute, joue avec son atome. Un exploit que le livre Guiness des records s’est empressé de certifier comme étant le film d’animation le plus petit du monde. Comment les scientifiques d’IBM ont-ils donc réalisé cet exploit ? Grâce au microscope à effet tunnel, mis au point en 1981 par Gerd Binnig et Heinrich Rohrer, alors chercheurs à… IBM ! En 1986, l’invention leur valait le prix nobel. Le microscope de deux tonnes a été placé dans des conditions drastiques de contrôle de la température (-286°C), de pression et des vibrations pour permettre aux chercheurs de réaliser cette prouesse, explique le quotidien le Parisien. Il utilise une aiguille extrêmement fine sur une surface de cuivre pour attirer ou repousser les atomes et les molécules jusqu’à un endroit précis.  A noter que les europpéens ne sont pas en reste en termes de créativité nanométrique. C’est à des chercheurs d’un laboratoire français qu’il était revenu le privilège d’inventer le premier engin roulant nanométrique en 2002. En 2012, une équipe autrichienne fabriquait une voiture de course nanométrique en 3D en 4 minutes seulement ! Dernier exemple en date, une molécule moteur constituée de 200 atomes conçue en janvier 2013, dont le mouvement pas à pas est déclenché par un microscope à effet tunnel, toujours lui.

Le film et l’explication technique juste en dessous :

 

La barre des 710 km/h pour la Venturi VBB-3 

Un 29 avril 1899, Camille Jenatzy passait la barre des 100 km/h sur la « Jamais contente », équipée de deux moteurs électriques totalisant une puissance de 55 chevaux effectifs et pesant près de 650 kilogrammes à eux deux ! 114 ans plus tard, c’est avec une voiture embarquant deux moteurs de 200 kg et d’un total de 3000 chevaux, toujours électriques, que Venturi va tenter de dépasser les 710 km/h en 2014, annonce le site caradisiac.com, un site d’information automobile. La Venturi VBB-3 tentera de battre le record d’une autre Venturi, la VBB-2.5, de 495 km/h. Peut-on encore parler de voiture, s'interroge TF1 ? L’engin fait en effet 11,64 mètres de long pour seulement 1,06 mètre de large. Avant d’atteindre les 710 km/h, la voiture essaiera d’abord de dépasser les 600 km/h lors de deux essais en août. Affaire à suivre.

 

L’hédonomètre, un outil pour mesurer le bonheur en temps réel

Les recherches s’appuyant sur les contenus échangés sur Twitter ou Facebook se multiplient, qu’il s’agisse de suivre une épidémie de grippe, ou encore de prévenir les suicides.  Avec l’hédonomètre, c’est à l’état d’âme de l’ensemble d’une population auquel les chercheurs s’attaquent, relaie le site BFMTV. Cela fait déjà cinq ans que le programme collecte des données sur le réseau social. A partir de 10% de tous les tweets émis en langue anglaise, soit environ 50 millions de tweets par jour, les chercheurs peuvent constater les changements d’humeur de la population. C’est ainsi que le 15 avril, le jour de l’attentat de Boston, était enregistré comme le plus triste depuis cinq ans. Les jours les plus heureux ont été en revanche Noël ou Thanksgiving. Comment ça marche ? L’hédénomètre s’appuie sur quelques 10 000 mots classés sur une échelle de 1 à 9. Le mot « heureux » et par exemple classé à 8,30 tandis que le mot « accident » va l’être à 2,60. Le programme montre toutefois des erreurs d’interprétation : le jour de la mort de Ben Laden a été mesuré comme plus triste que la moyenne : en cause, des mots comme « mort » ou « tué »…

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le constructeur automobile Volkswagen et l'éditeur de logiciel de CAO Autodesk ont travaillé ensemble pour moderniser le design du[…]

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Plus d'articles