Nous suivre Industrie Techno

IBM brise la barrière des 30 nm pour la gravure de ses circuits intégrés

Industrie et  Technologies
Des chercheurs d'IBM ont annoncé la semaine dernière qu'ils avaient trouvé le moyen d'étendre le spectre d'un process de fabrication existant à des niveaux de gravure beaucoup plus petits. Une bonne nouvelle pour une industrie où le développement de nouve


Les scientifiques du  centre de recherches d'Almaden d'IBM ont réussi à créer les gravures de qualité les plus petites jamais réalisées en utilisant de la lithographie optique à base d'ultraviolets à 193 nanomètres - une technologie jusque là utilisée uniquement pour "tracer" les circuits sur le silicium.

Le niveau de gravure ainsi obtenu a été de 29,9 nanomètres, c'est à dire moins du tiers de la technologie 90 nanomètres qui entre en production de masse actuellement et nettement inférieur aux 32 nanomètres, qui étaient jusque là considérés par cette industrie comme la limite extrême des techniques de lithographie optique.

La course à la miniaturisation semble ainsi pouvoir se poursuivre selon la loi de Moore, même si l'on s'approche de plus en plus de la limite physique que constitue la barrière des molécules et des atomes.

« Nous allons essayer de repousser les limites de la lithographie optique aussi loin que possible afin de retarder le moment où nous serons obligés de passer au développement d'autres technologies que nous pressentons être excessivement chères à mettre au point », estimait Robert Allen, responsable des technologies de lithographie au centre de recherches d'Almaden d'IBM. « Grâce à notre découverte, nous pensons avoir reculé cette échéance d'au moins sept années ».

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://domino.research.ibm.com

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un avenir sans compromis pour les transistors à haute puissance

Fil d'Intelligence Technologique

Un avenir sans compromis pour les transistors à haute puissance

Concevoir un transistor est souvent affaire de compromis. La diminution de la résistance pour réduire les pertes d’énergie[…]

07/04/2021 | Transistor
[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Fil d'Intelligence Technologique

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

Plus d'articles