Nous suivre Industrie Techno

IA certifiable : passage de témoin entre l’IRT Saint Exupéry et l'institut 3IA Aniti

Martin Clavey
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

IA certifiable : passage de témoin entre l’IRT Saint Exupéry et l'institut 3IA Aniti

Philippe Raimbault, président de l'Université Fédérale de Toulouse (à gauche) et Geneviève Fioraso, Présidente de l'IRT Saint Exupéry (à droite)

© Aniti

L’institut interdisciplinaire d’intelligence artificielle (3IA) de Toulouse Aniti et l’IRT Saint Exupéry ont signé ce jeudi 17 décembre un partenariat dans le but de développer des intelligences artificielles certifiables et suffisamment robustes pour équiper les systèmes critiques des transports.

Concentration de forces dans la quête d'une intelligence artificielle certifiable. Ce jeudi 17 décembre, l’institut interdisciplinaire d’intelligence artificielle (3IA) de Toulouse, Aniti, et l’IRT Saint Exupéry ont officialisé le transfert du projet Deel (dependable and explainable learning) et ses 80 chercheurs (doctorants inclus) vers le projet d’Intelligence Artificielle (IA) certifiable d’Aniti.

La volonté du projet Deel, fondé en 2018 et porté par l'IRT, était d’apporter des garanties fondamentales de robustesse et de certification des systèmes embarquant de l’intelligence artificielle, notamment dans le secteur des transports et de nouer des liens forts entre la recherche académique et le secteur industriel.

Renforcement des collaborations internationales pour Aniti

Deel a d’abord accouché d’un livre blanc sur les défis à relever pour certifier le machine learning dans les systèmes critiques, notamment les biais, la robustesse et l’explicabilité des algorithmes liés à l’IA. Il s’est ensuite attaché à prendre en main ces trois problématiques en faisant collaborer chercheurs et industriels toulousains et canadiens.

L'intégration de Deel permet à Aniti de renforcer officiellement ses collaborations internationales dans la recherche sur l’IA certifiable pour équiper les systèmes critiques notamment avec les équipes canadiennes de l’Institut de valorisation des données (Ivado) et du Consortium de recherche et d’innovation aérospatiale du Québec (CriaQ), partenaires de l’IRT Saint Exupéry au sein de Deel.

Une bascule logique

Cette bascule est la concrétisation du travail en commun effectué au moment de la candidature de la recherche toulousaine pour l’obtention d’un institut 3IA. Aniti s’est beaucoup appuyé sur l’existence de Deel à Toulouse pour valoriser les possibilités de partenariats industriels.

Dès que le projet de 3IA d’Aniti a été sélectionné, la fusion paraissait logique aux deux partenaires. « Il était évident qu’ayant un projet qui existait localement et qui réunissait quasiment les mêmes partenaires, il fallait qu’on travaille ensemble » déclare Philippe Raimbault, Président de l’Université Fédérale de Toulouse qui porte l’institut 3IA toulousain.

Airbus, Thalès, SNCF, Safran, Scalian... restent mobilisés dans le projet

Ces partenaires, Airbus, Thalès, SNCF, Safran, Scalian et Continental-Renault, entre autres restent mobilisés dans le projet malgré quelques « réajustements à la marge » selon Nicolas Viallet, directeur opérationnel d’Aniti, suite à la crise de la Covid-19 qui touche profondément les industriels du transport et notamment ceux du transport aérien.

Pour Geniève Fioraso, qui dirige l'IRT Saint-Exupéry, ce partenariat « ouvre des perspectives encore plus grandes de partenariat pour l’IRT » et « donne l’opportunité d’accéder à des appels d’offres comme ceux du Grand défi de l’IA, y compris à des diversifications déjà engagées dans le domaine de l’aide au diagnostic dans le domaine médical ».

Philippe Raimbault souligne enfin le lien qui pourra se faire plus facilement entre ces recherches sur l’IA certifiable et celles entreprises par les chercheurs de l’Aniti sur l’éthique, le droit et l’économie : « Avoir une IA dans un avion, c’est bien, mais avoir des gens qui acceptent de monter dans un avion s’il y a de l’IA, c’est aussi très important ».

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Plan quantique, chromatographie, Virgin Orbit, point sur la course aux vaccins … le best-of techno de la semaine

Plan quantique, chromatographie, Virgin Orbit, point sur la course aux vaccins … le best-of techno de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, le plan Quantique[…]

Plan Quantique :  « Nous pourrions installer un calculateur quantique en France », lance Olivier Hess, directeur de l'IBM Quantum Hub France

Plan Quantique : « Nous pourrions installer un calculateur quantique en France », lance Olivier Hess, directeur de l'IBM Quantum Hub France

Embarquer l’IA, un défi majeur pour l’industrie européenne

Embarquer l’IA, un défi majeur pour l’industrie européenne

Le plan quantique français est enfin lancé : tous les détails de cette stratégie à 1,8 milliard d'euros sur 5 ans

Le plan quantique français est enfin lancé : tous les détails de cette stratégie à 1,8 milliard d'euros sur 5 ans

Plus d'articles