Nous suivre Industrie Techno

Hydroquest annonce la mise en service de son hydrolienne marine à double axe vertical

Xavier Boivinet
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Hydroquest annonce la mise en service de son hydrolienne marine à double axe vertical

Avec ses 25 mètres de large pour 11 mètres de haut, l'hydrolienne mise en service en juin offre une puissance de 1 MW.

© Hydroquest

Le fabriquant d’hydroliennes fluviales et marines Hydroquest et Construction mécaniques de Normandie (CMN) ont annoncé le 15 juillet la mise en service de leur hydrolienne marine Hydroquest Ocean. La turbine de 1 MW injecte de l’électricité sur le réseau depuis mi-juin

Immergée sur le site d’essais de Paimpol-Bréhat (Côtes-d’Armor) depuis fin avril 2019, l’hydrolienne marine HydroQuest Ocean est maintenant raccordée au réseau électrique et mise en service. « La turbine injecte de l’électricité sur le réseau depuis la mi-juin, avec des performances conformes aux prévisions, indiquent Hydroquest – fabriquant isérois d’hydroliennes fluviales et marines - et Constructions mécaniques de Normandie (CMN), dans un communiqué commun le 15 juillet. Elle devient ainsi la première hydrolienne marine de cette puissance (1 MW) à être raccordée au réseau électrique national. » L'expérimentation durera un an.

Un coût de l'électricité espéré « bien inférieur » à 100 euros/MWh

HydroQuest et CMN développent depuis 2016 ce démonstrateur pour la filière hydrolienne marine dans le cadre du projet Oceanquest. Fabriquée dans les ateliers de CMN à Cherbourg, l’hydrolienne a été raccordée au réseau fin mai. Sa mise en service a débuté le 4 juin avec une mise sous tension le 5 et les premiers essais de production le 6 juin.

Le projet fait partie des lauréats de l’appel à projets « Energies renouvelables en mer et fermes pilotes hydroliennes fluviales » lancé en 2015 dans le cadre du Programme d'investissements d'avenir (PIA) et opéré par l’Ademe. Il doit permettre de valider les performances de l’hydrolienne marine HydroQuest Ocean en conditions réelles de fonctionnement, avant sa commercialisation à l’échelle internationale. Les partenaires du projet ont l'ambition d’implanter des fermes commerciales sur des sites à fort potentiel en France et dans le monde. Ils indiquent travailler à réduire les coûts pour atteindre un coût de l’électricité (LCOE) « bien inférieur » à 100 euros/MWh.

Un gisement français de 3 GW

Dans une étude réalisée par le cabinet Corporate Value Associates (CVA), financée par l’Ademe et publiée en novembre 2018, le potentiel mondial des zones qualifiées pour l’hydrolien marin est évalué entre 20 et 25 GW, dont 10 GW en Europe et 3 GW en France. La notion de « zone qualifiée » signifie qu’ont été prises en compte les contraintes liées au milieu physique (nature des fonds, distance de la côte,…), au milieu vivant et naturel (zones protégées, patrimoine naturel,…) et au milieu humain (trafic maritime, pêche, activités de loisir,…).

Deux axes verticaux

Dans son communiqué, Hydroquest énumère les atouts de son hydrolienne marine. Elle utilise notamment une technologie à deux axes verticaux, au dessus desquels se situent les deux génératrices à aimants permanents et entrainement direct. Son fonctionnement bidirectionnel lui permet de fonctionner quel que soit le sens de la marée, tout en restant immobile. Sa déclinaison en un ou deux étages lui permet de s’adapter aux profondeurs des gisements marins mondiaux. Sa structure tout métal offre une bonne résistance aux contraintes marines et une réduction des opérations de maintenance. Enfin, Hydroquest se targue d’un effet de sillage réduit qui permet d’augmenter le nombre d'hydroliennes sur un même site, donc la densité énergétique du site (en MW/km²).

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Test réussi pour les ailes Oceanwings d’Energy Observer, qui a rejoint l’Arctique

Test réussi pour les ailes Oceanwings d’Energy Observer, qui a rejoint l’Arctique

Le premier voyage en mer du bateau autosuffisant Energy Observer depuis l’installation des ailes Oceanwings, réduisant la consommation[…]

Haliade-X : la turbine de l’éolienne la plus puissante du monde dévoilée par General Electric

Haliade-X : la turbine de l’éolienne la plus puissante du monde dévoilée par General Electric

Eolien marin flottant, impression 3D et design, satellites... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Eolien marin flottant, impression 3D et design, satellites... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Premier bilan positif pour l'éolienne marine flottante Floatgen

Premier bilan positif pour l'éolienne marine flottante Floatgen

Plus d'articles