Nous suivre Industrie Techno

Hydrogène, supercalculateur et noir animal... les meilleures innovations de la semaine

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

, ,
Hydrogène, supercalculateur et noir animal... les meilleures innovations de la semaine

© ESA–S. Corvaja

Pour finir cette semaine en beauté, nous avons sélectionné les meilleures innovations découvertes sur I&T selon… vous, lectrices et lecteurs ! Parmi vos coups de cœur, la rencontre avec la start-up toulousaine Hycco, qui fait le pari des plaques bipolaires thermo-compressées pour ses piles à hydrogène. Vous avez répondu présents pour suivre avec nous les révélations autour de Snake, le ransomware qui cible l’industrie. Et vous avez été aussi curieux que nous à propos du « noir animal », l’étrange revêtement en poudre animale de la sonde américano-européenne Solar Orbiter.

Avec ses plaques bipolaires thermo-compressées, Hycco veut peser dans la filière hydrogène

Grâce à un nouveau procédé de production de plaques bipolaires, la startup toulousaine Hycco compte faire avancer la filière hydrogène. Prochaine étape : la mise en place d'une ligne de production pilote pour les préséries.

Décryptage de Snake, le ransomware industriel, par la société cyber FireEye

Snake est un ransomware d’un nouveau genre découvert début janvier, capable de neutraliser des logiciels industriels tels que des interfaces hommes-machines ou des historiques. Si sa paternité et ses premières utilisations restent à éclaircir, l’existence de Snake laisse présager d’une intensification des cyberattaques industrielles. Décryptage des éléments connus à ce jour.

Mais qu’est-ce donc que le « noir animal » qui protège Solar Orbiter ?

La sonde américano-européenne Solar Orbiter a décollé dans la nuit du 9 au 10 février en direction du Soleil. Pour protéger ses instruments scientifiques des températures et radiations extrêmes, elle est munie d’un revêtement à base de noir animal : une poudre obtenue à partir d’os d’animaux brûlés. Zoom sur ce revêtement et son procédé d'application développés par la société irlandaise Enbio.

Clap de fin pour le projet européen Autopilot : les 3 projets les plus prometteurs

A l’occasion de l’événement final d’Autopilot, un projet européen de 3 ans visant à expérimenter des objets connectés pour améliorer les services de véhicules connectés, l’institut Vedecom, coordinateur, a réuni le 6 février l’ensemble des partenaires dans son centre MobiLab, à Versailles. Entre discours de clôture du projet et débats sur le véhicule autonome, quelques démonstrations sur piste ont eu lieu. Voici les plus séduisantes pour le futur du transport connecté.

On en sait plus sur les microprocesseurs du futur supercalculateur exascale européen

L'entreprise française SiPearl a présenté le 11 février ses choix technologiques pour le développement de ses microprocesseurs. Ils seront basés principalement sur une architecture Arm et gravés par le taïwanais TSMC en 6 nm. Ils sont destinés à équiper les prochains supercalculateurs européens exascales - capables de faire un milliard de milliards de calculs par seconde - dans le cadre de l'European Processor Initiative (EPI).

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

La Banque publique d’investissement (Bpifrance) a opté pour la solution cloud d’Amazon pour stocker les données relatives[…]

Cybersécurité : les exfiltrations de données de santé ont doublé avec le Covid-19

Cybersécurité : les exfiltrations de données de santé ont doublé avec le Covid-19

StopCovid : La France prépare une appli plus performante en cas de deuxième vague

StopCovid : La France prépare une appli plus performante en cas de deuxième vague

Pour  bien commencer la semaine, Vega toujours dans les starting-blocks pour son « co-voiturage » spatial

Pour bien commencer la semaine, Vega toujours dans les starting-blocks pour son « co-voiturage » spatial

Plus d'articles