Nous suivre Industrie Techno

Humanoïde: " je t'aime, moi non plus "

Humanoïde:

Au delà d'un certain degré de ressemblance, un sentiment de malaise s'installe.

© YOSHIKAZU TSUNO

En Europe comme au Japon, des roboticiens s'attellent à fabriquer des robots « compagnons » pour nous assister. Ces derniers doivent-ils, pour autant, nous ressembler ? Et si oui, jusqu'à quel point, pour que nous les acceptions durablement à nos côtés ?

Donner une apparence humaine aux robots ne va pas de soi. Assurément, mieux vaut posséder deux jambes que deux roues quand il s'agit de monter un escalier, et être équipé d'une main pour ouvrir la porte. In fine, la structure du corps humain est la donnée première à partir de laquelle il devient possible au robot de s'adapter au monde que nous avons façonné pour notre usage. Nous devons en outre nous comprendre pour communiquer efficacement ensemble. Nombreuses sont les recherches qui s'attachent à améliorer l'interprétation du comportement humain par les robots, à l'instar du projet 3rdhandrobot (voir encadré). Un robot y apprend par exemple à faire la différence entre un mouvement initié par une personne pour lui donner un objet et un mouvement pour le déplacer. Inversement, il apprend également à agir de manière intelligible, de façon à ce que nous produisions le moins d'efforts possible pour le comprendre. Pour cela, les roboticiens s'appuient sur les sciences humaines, dont les études portent entre autres sur la communication non verbale ou les modes d'expression de nos émotions, pour les importer dans les modèles robotiques. Concrètement, il nous semble plus intuitif et plus agréable de communiquer avec un robot dont les yeux sont sur la tête, et qui sourit quand nous plaisantons.

Jusqu'à quel point le robot qui partagera notre quotidien doit-il ainsi nous être familier ? Dans une étude pionnière datant de 1970 (voir graphique), le roboticien japonais Masahiro Mori nous imagine en train de serrer une main prothétique parfaitement imitée visuellement, dont nous ignorerions la vraie[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0969

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2014 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Contrôler un robot manipulant des outils ultra-flexibles

Fil d'Intelligence Technologique

Contrôler un robot manipulant des outils ultra-flexibles

Des chercheurs de l'École polytechnique fédérale de Zurich (ETH) ont développé un algorithme[…]

09/09/2020 | Robots
Aux Assises de l'économie circulaire, industriels et pouvoirs publics veulent accélérer la transition écologique

Aux Assises de l'économie circulaire, industriels et pouvoirs publics veulent accélérer la transition écologique

« L’automatisation et l'IoT au service de la production sont plus que jamais stratégiques », soutient Paola Jesson, co-fondatrice du SIDO

« L’automatisation et l'IoT au service de la production sont plus que jamais stratégiques », soutient Paola Jesson, co-fondatrice du SIDO

Une surface électronique réagissant à la douleur comme une peau humaine

Fil d'Intelligence Technologique

Une surface électronique réagissant à la douleur comme une peau humaine

Plus d'articles