Nous suivre Industrie Techno

HP se tourne vers l'impression 3D métal

HP se tourne vers l'impression 3D métal

Le spécialiste de l'impression, HP, annonce lancement de sa technologie de fabrication additive dédiée aux pièces métalliques. Dédiée à la production en série, elle intéressent déjà certains industriels, dans le secteur automobile notamment.

Lors du salon américain IMTS (International manufacturing technology show), consacré aux procédés de fabrication, HP a dévoilé sa première machine de fabrication additive métal. Baptisée HP Metal Jet, elle est dédiée à la production industrielle. HP s’est appuyé sur son savoir-faire dans le domaine de l’impression traditionnelle jet d’encre pour mettre au point sa technologie. Le procédé reprend d’ailleurs, dans les grandes lignes, celui de ses imprimantes polymères. Un lit de poudre métallique est déposé au fond d’un bac, dans
un environnement à haute température. Une « encre » spéciale est ensuite appliquée sélectivement. C’est cet agent qui absorbe l’énergie diffusée pour solidifier la forme. Couche après couche, l’objet métallique prend forme. Un frittage laser et un polissage en post-traitement permet de finaliser la pièce. Pour promouvoir cette technologie, le constructeur a lancé un service de production de pièces, permettant de répondre aux besoins des entreprises dans le domaine de la fabrication additive métal et leur permettre d'incorporer cette technologie à l'échelle de la série.

Un partenariat pour le secteur automobile

Par ailleurs, HP s'est associé au spécialiste des poudres métalliques GKN Powder Mettalurgy pour déployer des machines HP Metal Jet dans ses usines. L'objectif est de produire des pièces fonctionnelles pour des acteurs majeurs du secteur de l'automobile, comme Volkswagen, ou de l'industrie, à l'instar du fabricant de pompes Wilo. L'entreprise produit plus de trois milliards de composants par an et prévoit d'imprimer des millions de pièces en s'appuyant sur la technologie d'HP metal jet. En tant que fournisseur de Volkswagen, GKN Powder Mettalurgy produira des pièces personnalisables telles que des porte-clés, des plaques d'immatriculation mais également des pièces plus fonctionnelles comme des pommeaux de levier de vitesse. La technologie d'HP sera également exploitée dans des applications nécessitant un allègement des pièces métalliques.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Charge des batteries li-ion, seconde dose et méthanation par induction… le best-of techno de la semaine

Charge des batteries li-ion, seconde dose et méthanation par induction… le best-of techno de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

Une tête d’impression 3D polymorphe pour piloter l'alignement des fibres dans les composites

Une tête d’impression 3D polymorphe pour piloter l'alignement des fibres dans les composites

« L’impression 3D a un rôle majeur à jouer pour lutter contre l’obsolescence des équipements industriels », lance Nicolas Gay, co-fondateur de 4D Pioneers

« L’impression 3D a un rôle majeur à jouer pour lutter contre l’obsolescence des équipements industriels », lance Nicolas Gay, co-fondateur de 4D Pioneers

Impression 3D : « La stéréolithographie a toute sa place en production », prône Andreas Langfeld, Président EMEA de Stratasys

Impression 3D : « La stéréolithographie a toute sa place en production », prône Andreas Langfeld, Président EMEA de Stratasys

Plus d'articles