Nous suivre Industrie Techno

Horiba implante un centre de recherche en France

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

,
Horiba implante un centre de recherche en France

A termes le centre fera 18 000 m²

© DR

Le groupe spécialisé en instrument d’analyse et de mesure s’implante sur le plateau de Saclay pour bénéficier de l’écosystème de R&D de très haut niveau qui est entrain d’y voir le jour.

Le groupe japonais Horiba, spécialisé dans les instruments d’analyse et de mesure, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 1,55 milliards de dollars en 2011, s’installe sur le site Quartier Ouest de Polytechnique (QOX) à Palaiseau (91), dans le cadre du Campus Paris Saclay, sur un nouveau site représentant 6 500 m², avec la possibilité de construire jusqu’à 18 000 m² lors de phases ultérieures.

Le nouveau bâtiment héberge :
 

  • Le siège social de la holding du groupe Horiba en Europe.
  • Une partie des activités parisiennes des sociétés du groupe en France :
    • Horiba Jobin Yvon (HJY), spécialiste de l’instrumentation scientifique, leader mondial en réseaux de diffraction et spectroscopie ;
    • Genoptics, start-up issue de l’Institut d’Optique, spécialiste en biophotonique, acquise par HJY en Avril 2009.
    • La direction commerciale France de Horiba Medical, spécialiste du diagnostic in vitro, leader en hématologie.


Ce bâtiment abrite aussi le centre de recherche européen du groupe.

La société Horiba Jobin Yvon, fondée en 1819 au carrefour de l’Odéon pour produire les miroirs d’Augustin Fresnel, est un acteur historique de l’optique française. Elle exporte 85 % de sa production avec une présence directe dans les principaux pays industrialisés et un réseau indirect dans soixante autres pays.

Aujourd’hui, HJY s’engage dans un nouveau cycle de développement qui permettra d’ajouter de nouvelles filières technologiques (nano-systèmes, bio-photonique, algorithmie), aux fortes positions conquises grâce à l’holographie. Le site de Paris Saclay lui donnera les moyens matériels de ces nouveaux développements (dalles optiques en salle blanche).

Bénéficier de l’écosystème du Campus Paris Saclay

L’implantation de Horiba est attirée par le projet d’ensemble du Plateau de Saclay, en particulier Nano INNOV, le pôle de compétitivité System@tic, DIGITEO et le Triangle de la Physique. Elle apporte en retour la contribution spécifique d’une entreprise de taille Intermédiaire à cet écosystème.

Dans la continuité de sa démarche historique, HJY est capable de valoriser commercialement les avancées des chercheurs académiques. En s’installant au cœur du Campus Scientipole, HJY entend rapprocher encore ses activités des laboratoires de recherche. Cette proximité lui permettra d’approfondir les liens existants, en particulier avec :
 

  • L’Institut d’Optique (le dirigeant historique Amédée Jobin, X-1881, a fait partie des créateurs de l’Institut en 1918) ;
  • L’Ecole Polytechnique (LPICM, LULI) ;
  • Les sites voisins de Nano-INNOV et de Nano-Sciences (CEA, CNRS, Université Paris XI) ;
  • L’ENSTA, notamment le Laboratoire d’Optique Appliquée (LOA) et le projet Extreme Light Institute ;
  • Le synchrotron Soleil (monochromateurs VUV).


HJY souhaite également créer de nouvelles coopérations, avec notamment les laboratoires de l’X pour des projets biophotoniques (valorisables à terme comme produits de diagnostic in vitro par la filiale Horiba Medical), et le regroupement DIGITEO pour des projets d’algorithmie appliquée à l’analyse de données spectroscopiques.

De plus, HJY souhaite approfondir des liens existants avec les laboratoires de recherche (notamment l’Institut de la Lumière Extrême, utilisateur de réseaux Jobin Yvon, et ses retombées potentielles en protonthérapie pour améliorer la précision du traitement des tumeurs cancéreuses).

Aider jeunes pousses, PME et grands groupes

Réalisant l’essentiel de son chiffre d’affaires à l’export, HJY peut apporter à de plus petites entreprises voisines (TPE et jeunes pousses) la force d’un réseau commercial déjà constitué pour la distribution de produits sur les marchés mondiaux de l’instrumentation scientifique ou des composants OEM, ainsi qu’un savoir-faire d’industrialisation et de production. Par exemple en mettant à la disposition d’une start-up, l’accès privilégié au marché japonais du groupe Horiba.

Cette démarche réduit le risque au moment délicat où la jeune pousse passe du stade recherche au stade de l’industrialisation et de la commercialisation, et elle permet à HJY d’accéder à des produits complémentaires de sa propre gamme.

La proximité des centres de recherche de grands groupes de technologie installés sur le plateau, ou qui rejoindront le campus dans les années à venir, permet enfin d’envisager une valorisation commerciale complémentaire de leurs avancées scientifiques. C’est déjà le cas avec l’Institut Photovoltaïque Francilien (IPVF) où Horiba s’associe à Total, EDF, Air Liquide, Riber, le CNRS et l’Ecole Polytechnique pour construire la prochaine génération de solution photovoltaïque pour la production d’énergie décarbonée.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.horiba.com/

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Sonde martienne, aile ionique, intelligence artificielle… les innovations qui (re)donnent le sourire

Sonde martienne, aile ionique, intelligence artificielle… les innovations qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

L’escorte CubeSats d’InSight remplit sa mission avec succès

L’escorte CubeSats d’InSight remplit sa mission avec succès

Décryptage : Les premiers bébés génétiquement modifiés sont-ils nés ?

Décryptage : Les premiers bébés génétiquement modifiés sont-ils nés ?

La sonde Insight s’est posée sur Mars

La sonde Insight s’est posée sur Mars

Plus d'articles