Nous suivre Industrie Techno

Homes dévoile ses premiers outils de domotique

Sujets relatifs :

,

Le programme européen Homes sur le bâtiment intelligent a présenté ses premiers résultats. À terme, son objectif est de proposer des outils pour diversifier les sources d'énergie dans les bâtiments tertiaires et résidentiels. Et optimiser la gestion de l'énergie pièce par pièce. Démarré pour quatre ans en 2008, il vient de présenter cinq premiers prototypes.

Première pierre d'une architecture contrôle-commande décentralisée : le boîtier Roombox de Schneider Electric. Il alimente, protège et contrôle plusieurs équipements du bâtiment : éclairage, volets et stores, chauffage, ventilation et climatisation. Reste à lui intégrer des algorithmes d'efficacité énergétique. Deuxième prototype, un contrôleur de Ciat adapte la ventilation au besoin de chaque pièce et de chaque instant. Avec deux buts : optimiser la consommation d'énergie et minimiser le bruit lors des variations de vitesse. Avec le CEA, Schneider Electric a également développé un capteur de contrôle de confort, sans fil et autonome en énergie. Sa fonction : acquérir en temps réel et centraliser les données qui entrent en jeu dans la perception du confort. Alimenté par une cellule solaire, il communique les informations de mesure par radio ZigBee.

Le succès du bâtiment communicant passe par la collaboration de multiples acteurs. Le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) a conçu un logiciel pour permettre le partage des données. Objectif : faciliter l'interfaçage entre les outils de simulation et d'évaluation du confort et de la consommation énergétique. Derniers prototypes dévoilés, des équipements de Sc hneider Electric et Watteco. Ils forment un ensemble de produits communicants pour mesurer les consommations du bâtiment, répondre aux demandes du futur « réseau électrique intelligent », rendre visible la consommation énergétique et exécuter des algorithmes d'efficacité énergétique. Ils communiquent par ZigBee et par impulsions de courant (WPC).

Piloté par Schneider Electric, le programme Homes regroupe treize partenaires industriels et centres de recherche, dont EDF, Philips Lighting et STMicroelectronics. Tous ces prototypes sont actuellement testés sur des bâtiments pilotes. Dans la suite du programme, de nouvelles fonctionnalités seront étudiées, comme l'optimisation de la charge d'un véhicule électrique.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0926

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2010 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

RGPD : les technos pour respecter la réglementation

RGPD : les technos pour respecter la réglementation

C'est un tournant majeur pour bon nombre d'entreprises ayant des activités numériques. Plus aucune fuite de données[…]

CYBERSECURITE : LE SECTEUR ÉNERGÉTIQUE SOUS TENSION

CYBERSECURITE : LE SECTEUR ÉNERGÉTIQUE SOUS TENSION

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Le quantique entre dans l'ère industrielle

Le quantique entre dans l'ère industrielle

  • Nous suivre