Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

High-tech museum : quand les robots font la visite au Tate Britain

Philippe Passebon
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

High-tech museum : quand les robots font la visite au Tate Britain

Les robots d'After Dark assurent des visites nocturnes du Tate Britain

Quatre robots équipés d’une caméra et d’un système sonar qui leur permet de se repérer dans les galeries ont permis à des internautes de visiter le Tate Britain de minuit à cinq heures du matin. L’opération s’est déroulée du 13 au 18 août et a été rendue possible par le studio londonien The Workers.

Cinq nuits de suite, de drôles de bestioles ont envahies les galeries du musée Tate Britain. Rien à craindre pourtant pour les œuvres du musée londonien consacré à l’histoire de l’art britannique ! Si quatre "visiteurs" arpentaient le musée à cette heure inhabituelle, c’est sous le (bon) contrôle d'internautes et.... grâce au travail du studio The Workers, récompensé pour la créativité numérique du projet par le prix artistique IK Prize 2014.

Les quatre robots, car il s’agit de robots, n’intègrent pas en soi de technologies révolutionnaires mais inaugurent une manière bien confortable pour les internautes d’aborder la culture. De chez eux, via une connexion internet, les participants au projet pouvaient commander des tâches simples au robot présent dans le musée à l’aide des touches de son clavier : faire pivoter le robot, le faire avancer, baisser ou lever la « tête » du robot, sur laquelle une caméra permettait de zoomer sur les oeuvres, tandis qu'un système sonar permettait au robot de "sentir" son environnement pour éviter de le percuter. Pour permettre le contrôle des robots par les internautes, et gérer le changement d'utilisateur toutes les quelques minutes, les concepteurs du projet ont utilisé des technologies open source, comme WebRTC, WebGL et WebSockets.

Pour leur conception, les robots, fabriqués pour l’occasion, ont bénéficié de l’aide de RAL Space, une entreprise qui travaille habituellement pour l’UK Space Agency –UKSA- , l’agence spatiale britannique.

Retrouvez les explications en détail des technologies mises en œuvre par les concepteurs du projet en vidéo :

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avec AI4GEO, CS Group veut créer un Google Earth Engine augmenté

Avec AI4GEO, CS Group veut créer un Google Earth Engine augmenté

Lancé le 10 décembre pour une durée de 4 ans et porté par CS Group, le projet AI4GEO a pour but de créer une[…]

12/12/2019 | 3DEspace
L'open source séduit toujours plus les entreprises françaises et s'impose pour l'IA et la blockchain

L'open source séduit toujours plus les entreprises françaises et s'impose pour l'IA et la blockchain

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Pour bien commencer la semaine : Chez Renault, un jumeau numérique pour optimiser la production

Avec le jumeau numérique de Cosmo Tech, Renault optimise sa production de moteurs

Avec le jumeau numérique de Cosmo Tech, Renault optimise sa production de moteurs

Plus d'articles