Nous suivre Industrie Techno

Heur et malheur de la mécanique

franck barnu rédacteur en chef f.barnu@industrie-technologies.com

Sujets relatifs :

Mirel Scherer, le spécialiste de la mécanique d'Industrie et Technologies, vient de passer un mois bien rempli. D'abord il est allé au Midest, le salon de la sous-traitance qui se tenait à Villepinte. Et en tire un bilan contrasté : « Le Midest a été à la fois le révélateur de l'hécatombe qui a frappé ces derniers temps l'industrie française du moule et celui de la volonté des entreprises de l'Hexagone de réussir », explique-t-il.

Et de citer en exemple Produxia, PME de Toussieu (Rhône). Ce spécialiste du prototypage rapide et de la fonderie de précision part à la conquête de l'aéronautique. Une industrie qui voit ses carnets de commandes se remplir. De quoi donner de l'espoir aux sous-traitants et autres équipementiers.

Mais, dans le même temps, le Midest projetait une autre lumière inquiétante avec la présence d'exposants chinois, toujours plus nombreux et agressifs, technologiquement parlant.

Voilà pour le Midest. Mirel Scherer a ensuite trouvé une vraie raison de se réjouir avec un domaine fort de l'industrie française : la forge. Il a ainsi constaté son dynamisme à travers le titanesque projet Simulforge qui, après des années, a abouti à un puissant outil de simulation (voir page 94).

Comme quoi mécanique rime aussi avec innovation.

« Mécanique rime aussi avec innovation. »

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0873

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2005 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Réconciliation durable

Réconciliation durable

On n'est pas obligé de partager le point de vue des écologistes les plus radicaux, catastrophistes et malthusiens. Il est permis de croire au progrès,[…]

01/03/2006 |
Rendez-vous à la prochaine révolution

Rendez-vous à la prochaine révolution

Notre voeu pour 2006

Notre voeu pour 2006

Plus d'articles