Nous suivre Industrie Techno

Hemarina utilise un ver pour oxygéner les cellules

Industrie et  Technologies

Sujets relatifs :

, ,
Hemarina utilise les découvertes de son fondateur, issues de l'étude de l'hémoglobine extracellulaire des invertébrés marins, pour remplacer le sang humain auprès des organes en attentes de transplantation.


Hemarina en bref :
Date de création : mars 2007
Fondateur : Franck Zal, Morgane Rousselot
Lieu : Morlaix (29)
Site : http://www.hemarina.com
Renseignements : 02 98 29 25 61

Hemarina est une entreprise privée spécialisée dans les biotechnologies, qui est axée sur la recherche et le développement de transporteurs d'oxygène pour des applications médicales.

Elle a été créée par le docteur Franck Zal, un spécialiste de renommée mondiale dans le domaine de l'hémoglobine des invertébrés et du transport d'oxygène, après qu'il eut passé plus de quatorze ans dans des centres de recherche académiques (CNRS, Université de Californie à Santa Barbara aux USA, et l'Université d'Anvers en Belgique). Il y a notamment étudié les relations entre la structure et la fonction respiratoire des pigments de certains invertébrés (hémoglobine extracellulaire des annélides et hémocyanine des crustacés).

Les découvertes découlant de ses recherches sur la provenance de l'hémoglobine extracellulaire d'invertébrés marins et l'efficacité de leur système de transport de l'oxygène ont été brevetées et publiées dans de nombreuses revues scientifiques. Ce sont elles qui forment maintenant la base des technologies d'Hemarina.

On y retrouve notamment les molécules d'hémoglobine extracellulaire du petit ver marin nommé Arenicola marina, l'HbAm. Celles-ci ne sont pas enfermées dans des globules rouges, cela leur offre une compatibilité avec tous les groupes sanguins et une bonne efficacité dans le transport d'oxygène.

Hemarina entend utiliser l'HbAm pour développer un transporteur d'oxygène, à la fois pour des applications industrielles et thérapeutiques. Les premiers produits sont déjà disponibles pour des applications à très court terme (préservations d'organes, cultures cellulaires, pansements actifs...). Mais Hemarina veut aussi proposer à plus long terme une solution permettant de pallier la pénurie des dons sanguins, estimés à 100 millions de litres par an au niveau mondial. Un marché de plusieurs dizaines de milliards d'euros.

Hemarina vient d'obtenir en début d'année la qualification d'entreprise innovante, attribuée pour 3 ans par Oséo, qui lui ouvre l'accès aux investissements par les Fonds Communs de Placement dans l'Innovation (FCPI). Hemarina emploie aujourd'hui 8 salariés, mais espère dépasser la quinzaine d'ici 5 ans.
Notons la présence de Jean-Marie Lehn, le Prix Nobel de Chimie 1987, dans le comité scientifique et éthique de la société.

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un hydrogel synthétique qui réagit comme un muscle

Un hydrogel synthétique qui réagit comme un muscle

En voulant tester la résistance d’un hydrogel, des chercheurs du MIT ont découvert qu’il se renforçait comme un[…]

Energy Observer, IA médicale, réacteur Iter… les meilleures innovations de la semaine

Energy Observer, IA médicale, réacteur Iter… les meilleures innovations de la semaine

Le Conseil de l’innovation lance deux grands défis sur la cybersécurité et la bioproduction

Le Conseil de l’innovation lance deux grands défis sur la cybersécurité et la bioproduction

Toulouse White Biotechnology (TWB) étoffe ses technologies

Toulouse White Biotechnology (TWB) étoffe ses technologies

Plus d'articles