Nous suivre Industrie Techno

Hélicoptère hybride : Airbus franchit une nouvelle étape

Hélicoptère hybride : Airbus franchit une nouvelle étape

Un hélicoptère qui utilise à la fois un rotor principal et des propulseurs à hélice installés sur des moignons d'ailes

© (c) 2009 Michael Millard

Airbus Helicopters vient dans le cadre du programme de recherche européen Clean Sky 2 de valider la formule aérodynamique de son futur hélicoptère ‘‘hybride’’. Une étape importante qui va permettre la construction d’un prototype qui devrait voler en 2019.

Airbus Helicopters vient juste d’achever une campagne d’essais en soufflerie d’une maquette de son démonstrateur d’hélicoptère hybride à haute vitesse actuellement en cours de développement dans le cadre du programme de recherche européen Clean Sky 2.

Ces essais ont permis de valider le concept choisi pour la formule aérodynamique en matière d’efficience, de durabilité et de performance, ouvrant la voie à une revue de conception préliminaire d’ici la fin de l’année, puis à la fabrication du démonstrateur. Parallèlement, le projet a passé sa première étape officielle impliquant l’ensemble des partenaires, en atteignant la fin de sa phase de pré-design.

S’appuyant sur les résultats du démonstrateur technologique X3, d’hélicoptère ‘‘hybride’’ à grande vitesse et long rayon d'action, qui a accumulé 155 heures de vol entre 2010 et 2014, ce nouveau démonstrateur devrait permettre d’affiner la configuration aérodynamique de l’hélicoptère ‘‘hybride’’ pour la faire évoluer vers un concept opérationnel. L’objectif final est de répondre aux futures exigences en termes de vitesse accrue, de rapport coût-efficacité, mais aussi de réduction des émissions et de l’empreinte acoustique. Les essais en vol du prototype devraient débuter en 2019.

« Avec le démonstrateur Clean Sky 2, nous ne cherchons pas simplement à aller plus vite, nous voulons gagner en vitesse de manière intelligente, en recherchant le meilleur compromis entre rentabilité, durabilité et performance. Notre objectif est de rendre la vitesse accessible et d’ouvrir la voie à de nouveaux types de missions à l’horizon 2030 et au-delà, en permettant aux citoyens européens d’accéder à des services de transport d’urgence ou porte-à-porte là où ils en ont le plus besoin », a indiqué Jean-Brice Dumont, directeur technique d’Airbus Helicopters, lors de cette annonce.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.airbushelicopters.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le projet Euroglider de planeur à motorisation électrique valide son concept en vol

Le projet Euroglider de planeur à motorisation électrique valide son concept en vol

Rassemblant une association, des industriels et des écoles d'ingénieurs, le projet Euroglider vise à créer un[…]

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Electriques, connectés, autonomes... les véhicules de l'IAA qui (re)donnent le sourire

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Plus d'articles