Nous suivre Industrie Techno

Haption développe un exosquelette pour ressentir l’effort

Juliette Raynal

Sujets relatifs :

, ,
Haption développe un exosquelette pour ressentir l’effort

© Haption

[Start-up - entreprises] 

Spécialisée dans les interfaces haptiques, qui permettent dans des environnements de simulation d’obtenir des sensations de poids, de résistance et de blocage, l’entreprise Haption a développé, en partenariat avec le CEA, l’exosquelette Able.

Dédié à la télé-opération, le dispositif trouve également des applications dans le domaine de la réhabilitation. Able pourrait typiquement être utilisé dans le cadre d’une rééducation des membres supérieurs à la suite d’un AVC ou d’un accident. « Ce système à retour d’effort permet de guider un utilisateur lors d’un geste, il permet également d’améliorer la coordination des mouvements entre la main, le coude et l’épaule », explique François Louveau, CEO de l’entreprise basée près de Laval.

Pour l’heure, Able ne dispose que d’une certification machine et non médicale et ne peut donc être commercialisé auprès des centres de rééducation. L’entreprise qui compte une douzaine de collaborateurs cherche donc un partenaire pour étendre la commercialisation de ce produit.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Trois projets de l’IRT SystemX pour optimiser la fabrication additive

Trois projets de l’IRT SystemX pour optimiser la fabrication additive

Lors d'un webinaire organisé le 25 novembre, l'IRT SystemX a présenté plusieurs projets menés avec des partenaires[…]

Thermoformeuses et ensacheuses font passer les emballages au vert

Thermoformeuses et ensacheuses font passer les emballages au vert

L’usinage 4.0, un défi technique qui reste à relever

L’usinage 4.0, un défi technique qui reste à relever

FormNext 2020: « Une édition a minima, qui recentre la fabrication additive sur des applications clés  », selon Jean-Daniel Penot, de France Additive.

FormNext 2020: « Une édition a minima, qui recentre la fabrication additive sur des applications clés », selon Jean-Daniel Penot, de France Additive.

Plus d'articles