Nous suivre Industrie Techno

HACK COEUR

Barnaby Jack, ancien hacker australien, devenu expert en sécurité informatique, prend la sécurité à coeur. Lors de la conférence BreakPoint, qui s'est tenue courant octobre à Melbourne, en Australie, il a affirmé que pirater un pacemaker à distance pour lui faire délivrer une tension de 830 volts est possible. En s'appuyant sur une vidéo qu'il ne veut pas rendre publique, Barnaby Jack a expliqué que les pacemakers et défibrillateurs implantés communiquent sans fil sur une distance d'environ 10 mètres. En activant une fonction secrète à distance, il est donc possible à une personne dûment outillée et malintentionnée d'en prendre le contrôle pour modifier le comportement de l'appareil. Outre le crime parfait, l'expert évoque un scénario où un virus se propagerait de pacemaker en pacemaker... Il y a six mois, il avait effectué une démonstration similaire avec une pompe à insuline.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0949

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2012 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Hydrogène : la CRE met les pieds dans le plat lors de la conférence H2 Entreprises

Hydrogène : la CRE met les pieds dans le plat lors de la conférence H2 Entreprises

Investissement public massif, choix du type d'hydrogène à privilégier, stratégies d'import-export, la Commission[…]

Hybridation électrique maritime : la jeune pousse girondine BlueNav a le vent en poupe

Hybridation électrique maritime : la jeune pousse girondine BlueNav a le vent en poupe

[Portrait] Florence Robin, l'entrepreneuse qui sécurise les batteries au lithium pour l'aéronautique

Focus

[Portrait] Florence Robin, l'entrepreneuse qui sécurise les batteries au lithium pour l'aéronautique

« Nous avons des projets d’envergure industrielle dans la sidérurgie et la chimie », déclare Karine Vernier (EIT InnoEnergy France)

Dossiers

« Nous avons des projets d’envergure industrielle dans la sidérurgie et la chimie », déclare Karine Vernier (EIT InnoEnergy France)

Plus d'articles