Nous suivre Industrie Techno

Habitat réaménage sa supply chain

Youssef Belgnaoui

Sujets relatifs :

, ,
- En mettant à la disposition des unités commerciales un progiciel de prévision des ventes, Habitat compte réduire ses stocks d'une semaine dans ses entrepôts.

Il n'y a pas que les entreprises des télécoms et de l'Internet qui ont connu les turbulences de l'an 2000. Habitat, le spécialiste de la décoration et de l'ameublement intérieur, s'est trouvé en position bien inconfortable. L'entreprise, filiale du suédois Ikea, a connu des problèmes de performances. Elle a donc entrepris de réaménager sa logistique, l'un des leviers à actionner pour améliorer sa rentabilité.

En 2000, elle crée la cellule POWL (Planning, Ordering, Warehousing, Logistic). Celle-la finalise la mise en place du progiciel de gestion intégré de SAP pour optimiser notamment la planification, le calcul des besoins, le suivi des commandes. « Du point de vue du suivi des commandes, nous étions encore au Moyen Âge, remarque Guy Nouvion, responsable projet informatique au sein de la cellule POWL. Nous travaillions encore par fax. Les fournisseurs ne pouvaient pas se connecter à nos outils et même quand ils l'ont pu, leurs informations n'étaient pas fiables. » Entre 2002 et 2003, un portail du suivi des commandes a été développé sous SAP. Ainsi, les fournisseurs se connectent via le Web pour consulter leurs commandes, la définition de leurs produits, leurs données personnelles, etc.

Une gestion des prévisions par pays

Fin 2003, pour atteindre la rentabilité, le groupe lance le projet Telemac. L'objectif est de donner plus de pouvoir aux pays dans lesquels Habitat est implanté. Des unités commerciales locales sont créées pour superviser les prévisions de ventes des magasins situés sur leur territoire. Il s'agit là d'un changement de structure organisationnelle d'importance. « Nous partions d'un concept très centralisé », se souvient Guy Nouvion. Le groupe décidait de tout ce qui devait être livré et vendu dans les magasins. Les produits étaient poussés vers les magasins. Il y avait un décalage entre ce qui se vendait en magasin et ce qui était livré dans les entrepôts. Cette méthode de réassortiment des entrepôts fonctionne bien si les structures commerciales effectuent de bonnes prévisions. Ce qui n'était pas vraiment le cas chez Habitat.

Une mission d'importance a donc été confiée aux unités commerciales de chaque pays : établir les prévisions de ventes des magasins placés sur leur territoire. Celles-là ont désormais la possibilité de choisir les articles de la collection. Cette collection compte cinq mille références actives. Deux fois par an, 20 % des articles sont renouvelés. Par ailleurs, la surface des magasins a été reformatée. Elle ne dépassera plus 1 000 m2. Il sera donc plus facile à ces équipes d'établir des prévisions pour des magasins de tailles semblables.

Il a donc fallu mettre à la disposition de ces unités locales des outils logiciels adaptés à leur tâche. « Il n'était pas question qu'elles accèdent à SAP qui doit se cantonner aux opérations transactionnelles », rapporte Guy Nouvion. L'entreprise décide donc de créer une couche décisionnelle en mettant un progiciel de prévision à la disposition des unités.

Cela dit, la cellule POWL a dû faire face à un choix cornélien. Fallait-il choisir un module d'Assortment Planning (AP) ou de Demand planning (DP) ? Habitat est confronté aussi bien à une problématique d'assortiment que de prévision. Le calcul d'assortiment est important pour optimiser la marge et a une influence sur les prévisions. Finalement, l'entreprise a opté pour un module DP qui propose des algorithmes de calcul statistique. Il sera ainsi possible d'y créer des fonctions d'assortiment alors qu'il est plus difficile d'introduire des fonctionnalités de prévisions dans un module AP.

Un logiciel souple et convivial

La sélection a été sévère. Treize éditeurs ont été consultés. Trois seulement ont été convoqués : I2, SAP et TXT. Le module APO de SAP a finalement été écarté car il semblait mieux adapté à l'industrie et à la distribution. Les fonctionnalités offertes par I2 étaient proches de celles de TXT mais Habitat craignait de renouveler l'expérience qu'elle avait vécue lors de la mise en place de l'ERP de SAP pour qui Habitat ne représentait qu'une petite structure. I2 avait pourtant fait un énorme effort commercial si bien que leur proposition ne présentait pas une grande différence avec celle de TXT du point de vue coût.

Le choix s'est finalement porté sur l'offre de TXT. D'une part, « car l'éditeur italien dispose de plusieurs références sur le secteur de la mode et du design ». Et, d'autre part, car « il nous fallait un outil assez souple et convivial, facile à prendre en main par des utilisateurs qui sont plutôt des commerçants que des statisticiens ». C'est un outil du style Excel. D'où le choix de TXT.

Fin novembre 2004, les équipes françaises ont essuyé les plâtres. Elles se connectent à une base de données centralisée pour réaliser leur prévision à partir des historiques de vente. La solution TXT sera ensuite mise en place en Grande-Bretagne, en Espagne puis en Allemagne. La consolidation de tous les plans d'achat est réalisée au niveau de SAP par une équipe basée au siège du groupe en Grande-Bretagne. Celle-là déclenche toutes les commandes en tenant compte des contraintes de production et de livraison propres à chaque référence. Grâce à ces outils, Habitat espère, d'ici l'été prochain, réduire d'une semaine son stock entrepôt qui rassemble entre neuf et dix semaines de marchandises.

La firme ne compte pas s'arrêter là. La prochaine étape va consister à fournir un outil mieux adapté que SAP aux équipes chargées de l'approvisionnement. L'objectif est de faciliter les échanges inter-entrepôts et la gestion des commandes fournisseurs (dates de fermeture, contraintes particulières au pays, seuil minimal de commandes, etc.). Le module Procurement Planning de TXT devrait être mis en place en juillet 2005.

EN CHIFFRES

L'ENTREPRISE - Une centaine de magasins en Grande-Bretagne, France, Espagne et Allemagne - 5 000 références actives en collection - Deux entrepôts, un en France et un en Grande-Bretagne

UN OUTIL DÉCISIONNEL

- La suite logicielle axée sur la gestion de la chaîne de valeur de l'éditeur italien TXT se compose de différents modules qui peuvent être utilisés de façon autonome. Le module Demand Planning, mis en oeuvre par Habitat, combine des algorithmes de prévision avec des données commerciales "historisées" et actualisées ainsi qu'avec des informations issues du marché. L'ensemble des acteurs impliqués dans le processus de vente dispose ainsi de tous les éléments de décision pour s'engager sur le planning prévisionnel de la demande.

TOUS LES MODES DE DISTRIBUTION EN PROFITENT

FABRIQUÉS À LA COMMANDE Bénéfices attendus > Fournir des prévisions fiables au fournisseur qui pourra approvisionner les tissus afin d'empêcher tout allongement du délai de livraison et éviter de racheter du tissu en fin de série. DESTINÉS À ÊTRE STOCKÉS EN ENTREPÔTS Bénéfices attendus > Réduire d'une semaine les stocks entrepôts. Améliorer la fiabilité des fournisseurs afin d'améliorer le process de livraison client dans le cadre des ventes en dynamique (la date de livraison chez le client est établie à partir de la date de livraison prévue dans l'entrepôt). ARTICLES À EMPORTER Bénéfices attendus > Éviter les ruptures en magasins tout en gagnant une demi-semaine de stock en magasin.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0864

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2005 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

CES 2019 : 5 technos pour l’industrie

Conférences

CES 2019 : 5 technos pour l’industrie

Le Consumer Electronics Show (CES), qui se déroule du 8 au 11 janvier à Las Vegas, est l'occasion de mettre en avant de très[…]

Chez Ugitech, les chariots naviguent à vue

Cas d'école

Chez Ugitech, les chariots naviguent à vue

VivaTech : 5 robots qu'il ne fallait pas manquer

VivaTech : 5 robots qu'il ne fallait pas manquer

Journée mondiale du drone : le meilleur ami de l'industrie

Dossiers

Journée mondiale du drone : le meilleur ami de l'industrie

Plus d'articles