Nous suivre Industrie Techno

Habitat : améliorer et gérer l’efficacité énergétique

Jean-François Preveraud
Habitat : améliorer et gérer l’efficacité énergétique

Anticiper les consommations pour mieux les maitriser

© DR

Nombre d’industriels présents dans le secteur de la fourniture d’énergie vont présenter des solutions novatrices lors du prochain salon Intelligent Building Systems. Exemple avec la ‘‘Passerelle Energie’’ d’ABB.

La gestion de la consommation de l’énergie va être un véritable défi dans les années à venir. Et le poids de l’habitat dans cette consommation est important, d’où l’intérêt pour des solutions de gestion de l’efficacité énergétique dans ce secteur. De nombreuses solutions novatrices seront ainsi présentées lors du salon Intelligent Building Systems qui se tiendra à Paris les 20et 21 septembre.

Ainsi ABB va présenter une ‘‘Passerelle Energie’’ qui assure le suivi en temps réel des dépenses en eau, d’électricité ou de gaz. Avec ce système, les appareils échangent les données de consommation via le réseau ou par radiocommunication. Dans un proche avenir, la connexion directe avec le fournisseur d’électricité permettra d’intégrer les tarifs actuels et futurs. Toutes les valeurs permettent d’établir au quotidien le bilan énergétique, préalable indispensable aux économies d’énergie.

Une gestion centralisée de la consommation

L’écran de contrôle offre un aperçu complet des sources d’énergie utilisées par le foyer : électricité ; eau ; gaz ; fioul et chaleur. Il affiche sous forme graphique la consommation de chaque poste et son évolution. En un clin d’œil, on peut savoir quelles sont les périodes de forte consommation et on peut réagir en conséquence via l’écran tactile. La consommation électrique et son coût sont affichés en temps réel, ainsi que les tarifs. Les tarifs les plus bas du moment sont affichés en vert, les plus élevés en rouge.

Optimiser la consommation

Dans une maison intelligente, chaque pièce est équipée de capteurs et adapte automatiquement l’éclairage et le chauffage lorsqu’elle détecte une présence. Les stores s’ouvrent et se ferment en fonction de la lumière du soleil. Le chauffage se coupe lorsqu’une fenêtre est ouverte et la température baisse pendant la nuit. Le lave-vaisselle ou le lave-linge se mettent en marche pendant les heures creuses.

En regardant plus loin, on peut imaginer qu’un tel système gérera dans le futur la charge des batteries de la voiture électrique à partir d’électricité d’origine photovoltaïque.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.ibs-event.com & http://www.abb.fr
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Dossier CO2] Ces pièges à carbone que développe l'Ifpen

Dossiers

[Dossier CO2] Ces pièges à carbone que développe l'Ifpen

Les laboratoires de l’IFP Énergies nouvelles misent sur le captage et le stockage du CO2 pour décarboner l’industrie lourde.[…]

Le CEA booste le rendement de cellules photovoltaïques organiques pour l’internet des objets

Le CEA booste le rendement de cellules photovoltaïques organiques pour l’internet des objets

[Dossier CO2] Décarbonation de l'industrie : les cimentiers en quête de la bonne formule

[Dossier CO2] Décarbonation de l'industrie : les cimentiers en quête de la bonne formule

[Dossier CO2] « Nous sommes en train de faire notre révolution culturelle pour décarboner l'industrie », estime Philippe Darmayan, Président d'ArcelorMittal France

Interview

[Dossier CO2] « Nous sommes en train de faire notre révolution culturelle pour décarboner l'industrie », estime Philippe Darmayan, Président d'ArcelorMittal France

Plus d'articles