Nous suivre Industrie Techno

Editorial

Grand emprunt : la tentation du saupoudrage

Thibaut De Jaegher
Grand emprunt : la tentation du saupoudrage

Rien ne serait plus dangereux que de distiller l’argent du grand emprunt entre des milliers de petits projets.

Le Grand Emprunt est en train de devenir un grand fourre-tout! Il ne se passe plus une journée sans qu’un secteur d’activité ne réclame sa part de cette manne estimée – au minimum – à 30 milliards d’euros (dixit Michel Rocard). Pêle-mêle, les industriels de l’électronique, Airbus, les experts de la stratégie nationale de recherche et d’innovation, le Groupement des Fédérations Industrielles et la SNCF (au nom du TGV) ont levé le petit doigt ou tapé du poing sur la table pour recevoir une partie de ces subsides providentiels (présidentiels ?) promis par Nicolas Sarkozy.

Le 19 octobre, Michel Rocard, qui préside la commission du grand emprunt de concert avec Alain Juppé, a sifflé – timidement – la fin de la récréation en livrant à son tour SA liste des dépenses d’avenir pour la France. Recherche, université, haut débit et croissance verte constituent son quarté. Il a aussi affirmé clairement qu’il ne succomberait pas à la tentation du saupoudrage. C’est heureux. Rien ne serait plus dangereux que de distiller (comme la France l’a si bien fait dans le passé) les 30 milliards d’euros entre des milliers de petits projets. Cela reviendrait à ne rien faire ou presque.

À l’inverse, concentrer cette force de frappe financière sur deux ou trois grands chantiers prioritaires aurait du sens. On pourrait, à l’américaine, placer ces milliards dans deux ou trois fondations ayant pour mission, année après année, de faire fructifier ces sommes pour investir leurs intérêts dans le déploiement de technologies ciblées. Elles pourraient même être chargées de rembourser l’argent prêté en lieu et place de l’État… Histoire de ne pas grever encore plus un déficit public qui atteindra les 150 milliards d’euros l’an prochain.

Thibaut de Jaegher

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Désescalade

Editorial

Désescalade

Et vous, si vous aviez l’(étonnant) objectif d’exhiber un singe récitant du Shakespeare, juché sur un[…]

17/12/2018 | InnovationEdito
Tech for good ou goodwashing ?

Editorial

Tech for good ou goodwashing ?

Les Etats ont-ils les moyens d'assurer leur souveraineté numérique ?

Editorial

Les Etats ont-ils les moyens d'assurer leur souveraineté numérique ?

Intelligence artificielle : ouvrir les "boîtes noires"

Editorial

Intelligence artificielle : ouvrir les "boîtes noires"

Plus d'articles