Nous suivre Industrie Techno

Graines d'entrepreneurs : quand l'Inria expose ses chercheurs-entrepreneurs

Juliette Raynal
Graines d'entrepreneurs : quand l'Inria expose ses chercheurs-entrepreneurs

Hubert Bonnefond, à l'origine du projet Inalve, photographié par Éric Garault dans le cade de l'exposition Graines d'entrepreneurs.

© Eric Garault © Inria / Photo É. Garault

En 30 ans, plus de 120 start-up numériques ont émergé des recherches menées à l’Inria. Pour célébrer cette "création numérique", l’institut national de recherche en informatique et automatique a réalisé une exposition photos mettant en avant ses graines d’entrepreneurs. 

Pour célébrer « 30 ans de création numérique », l’Inria a demandé au photographe Eric Garault de réaliser une série de portraits, baptisée Graines d'entrepreneurs, pour mettre en avant ses chercheurs et ingénieurs qui se lancent dans l’aventure entrepreneuriale, quel que soit l’état d’avancement de leur projet : envie, amorce, premiers pas.

Inaugurée au ministère de l’Economie mercredi 27 mai dernier à l’occasion d’un colloque intitulé « Startups, numérique et recherche publique », l’exposition itinérante sera présentée dans les différents centres de recherche de l’Inria en province au cours des prochains mois. Elle est également accessible en ligne via un site dédié.

 

Découvrez un extrait de l'exposition dans ce diaporama : 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Blockchain : "Cette technologie fait de la coopétition une source de valeur", estiment Pauline Tellier et Gilles Deleuze d'EDF

Dossiers

Blockchain : "Cette technologie fait de la coopétition une source de valeur", estiment Pauline Tellier et Gilles Deleuze d'EDF

Impliqué dans plusieurs projets blockchain, EDF considère que cet outil peut être un levier d’innovation pour la logistique,[…]

Blockchain : Pourquoi les industriels privilégient les réseaux privés

Dossiers

Blockchain : Pourquoi les industriels privilégient les réseaux privés

« Nous simplifions les technologies vocales pour que les entreprises créent leurs propres solutions », avance Florian Guichon, de Vivoka

« Nous simplifions les technologies vocales pour que les entreprises créent leurs propres solutions », avance Florian Guichon, de Vivoka

Blockchain : L'industrie gagne en confiance

Dossiers

Blockchain : L'industrie gagne en confiance

Plus d'articles