Nous suivre Industrie Techno

abonné

Fil d'Intelligence Technologique

Grâce à la 5G, une robotique en essaim au service de la logistique

Alexandre Couto
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Grâce à la 5G, une robotique en essaim au service de la logistique

Les AMR mis au point par l'institut Fraunhofer IML peuvent s'associer pour transporter des charges lourdes ou volumineuses

© Fraunhofer IML

Un nouveau type de robot mobile, capable de travailler en essaim ou de manière autonome, a été mis au point par les chercheurs de l’institut Fraunhofer Material Flow and Logistics (IML), à Dortmund (Allemagne). Communiquant via le réseau 5G, ces robots peuvent s’adapter à de nombreuses tâches en collaborant pour transporter des objets volumineux. L’institut a dévoilé ces travaux début mars dans un communiqué.

L’utilisation des robots mobiles a explosé ces dernières années dans le secteur de la logistique, avec le développement des entrepôts de e-commerce. Si des solutions automatisées de plus en plus innovantes voient le jour pour améliorer la productivité, il est difficile de combiner la manoeuvrabilité sur le terrain des petits AMR (autonomous mobile robot) avec le transport de charges lourdes ou volumineuses. Une solution, explorée par l’institut Fraunhofer IML, consisterait à utiliser un essaim de petits robots reconfigurables, pouvant travailler en autonomie mais[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Avis d'expert] Quand l'impression 3D permet d'optimiser la dynamique des fluides

[Avis d'expert] Quand l'impression 3D permet d'optimiser la dynamique des fluides

Limitée par les technologies de fabrication traditionnelles, l’optimisation de la dynamique des fluides trouve une nouvelle alliée[…]

Chez Safran, l’impression 3D fait ses preuves pour les pièces structurelles de grandes dimensions

Chez Safran, l’impression 3D fait ses preuves pour les pièces structurelles de grandes dimensions

« L’impression 3D béton va enfin permettre au secteur de la construction de maîtriser son empreinte carbone », estime Alain Guillen, directeur général d’XtreeE

« L’impression 3D béton va enfin permettre au secteur de la construction de maîtriser son empreinte carbone », estime Alain Guillen, directeur général d’XtreeE

Composites : L'injection RTM s'adapte pour réduire les temps de cycle

Dossiers

Composites : L'injection RTM s'adapte pour réduire les temps de cycle

Plus d'articles