Nous suivre Industrie Techno

Gostai mise sur la robotique personnelle

Industrie et  Technologies
Hébergée par l'ENSTA, Gostai est la 1e société française à commercialiser une interface universelle pour la robotique personnelle


Gostai en bref :

Date de création : mars 2006
Fondateur : Jean-Christophe Baillie
Lieu : Paris (75)
Site : http://www.gostai.com
Renseignements : contact@gostail.com

L'ENSTA héberge depuis quelques jours Gostai, une jeune entreprise innovante spécialisée dans un langage de programmation d'Intelligence Artificielle appliquée à la robotique intitulé URBI (Universal Real-time Behavior Interface). Grâce à lui Gostai espère devenir à terme une des entreprises leaders sur le marché mondial en matière de systèmes de contrôle pour les robots personnels.

Pour de nombreux experts, et notamment l'UNECE - United Nations Economic Commission for Europe, organisme associé à l'ONU, le marché de la robotique personnelle (robots compagnons, robots jouets, robots assistants), qui croît actuellement de 10 % par an, atteindra 2,5 millions d'unités en 2008. Le boom est attendu aux alentours des années 2008-2010. On considère que, par la suite, le marché augmentera à un rythme assez proche de celui de l'informatique personnelle depuis 20 ans.

Jean-Christophe Baillie, le fondateur de Gostai et le créateur du langage URBI, est diplômé de l'Ecole Polytechnique, et a effectué sa thèse de doctorat au LIP6 et au Sony Computer Science Lab. En 2003, Jean-Christophe Baillie a rejoint l'ENSTA comme enseignant-chercheur au sein du Laboratoire d'Electronique et d'Informatique, pour assurer, en parallèle de ses activités de recherche, la responsabilité de la filière de 3e année "Robotique et systèmes embarqués" du cycle ingénieur.

Gostai va commercialiser le langage URBI auprès de constructeurs de robots, parmi lesquels Aldebaran Robotics, jeune pousse également hébergée à l'ENSTA et qui devrait donner naissance d'ici quelques mois au premier robot humanoïde destiné au grand public. D'autres fabricants comme IRobot, Honda, Wowwee, Lego Mindstorm ou d'importants constructeurs faponais seront également approchés.

Puissant et simple à utiliser (notamment pour les AIBOs de Sony), le langage URBI, dont la vocation est de devenir une interface standard et universelle, a d'abord été utilisé dans des laboratoires de recherche (Sony CSL, le LRV de l'université de Versailles Saint-Quentin, l'ISC Lyon/CNRS, AIST Japan, etc). Aujourd'hui, le langage gagne des adeptes dans le monde de l'industrie et chez les passionnés d'informatique. En 2005, le 1e prix du concours de programmation "Daft Punk" de Sony a été remporté par un programme URBI.

URBI, qui s'interface également avec des jeux vidéos, a été mis au point au Laboratoire d'Electronique et d'Informatique de l'ENSTA et témoigne de l'importance qu'accorde l'école à la recherche. Les élèves-ingénieurs intéressés par les applications high-tech trouvent là un terrain d'expérimentation à la fois original et concret.

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Mission Mars 2020] Le rover Perseverance reporte son lancement au 30 juillet, les scientifiques s'impatientent

[Mission Mars 2020] Le rover Perseverance reporte son lancement au 30 juillet, les scientifiques s'impatientent

Le Cnes a présenté le 30 juin la mission Mars 2020 de la Nasa, et notamment sa participation au développement de[…]

« Pour survivre à la crise covid-19, l’industrie française va devoir accélérer son virage vers le 4.0 », prévient Sébastien Gillet directeur du salon Global Industrie

« Pour survivre à la crise covid-19, l’industrie française va devoir accélérer son virage vers le 4.0 », prévient Sébastien Gillet directeur du salon Global Industrie

Designs, matériaux et standardisation : les trois clés de la mise en production de l'impression 3D

Designs, matériaux et standardisation : les trois clés de la mise en production de l'impression 3D

Pour  bien commencer la semaine, Vega toujours dans les starting-blocks pour son « co-voiturage » spatial

Pour bien commencer la semaine, Vega toujours dans les starting-blocks pour son « co-voiturage » spatial

Plus d'articles