Nous suivre Industrie Techno

Lu sur le web

Google va définir le génome de l'homme en bonne santé

Séverine Fontaine

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Google va définir le génome de l'homme en bonne santé

Le laboratoire Google X de Google va collecter les informations génétiques de 175 volontaires en bonne santé. Ce nouveau projet de recherche permettrait de créer une image complète du génome type de l'être humain sain.

Selon un article publié par TheNextWeb, Google projette d’analyser les informations génétiques et moléculaires de 175 volontaires pour concevoir une représentation de l'homme sain. Cette étude consiste à prélever les fluides corporels de ces personnes, comme le sang et la salive. L'objectif : créer le génome "type" d'un homme sain qui servirait de référence pour les recherches médicales. Les anomalies seraient alors plus facilement détectables. Grâce à son projet, Google espère aider la médecine à devenir une discipline de prévention des maladies plutôt que de guérison. 

Quant à l'utilisation des données recueillies lors de ce projet, Google affirme qu'elles seront exploitées à des fins médicales uniquement et ne seront pas partagées par exemple avec des compagnies d’assurance. Le projet sera supervisé par la Commission d’examens institutionnelle, qui contrôlera la façon dont les données seront utilisées.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Une nouvelle étude relance le débat sur l'efficacité du bamlanivimab contre le covid-19

Une nouvelle étude relance le débat sur l'efficacité du bamlanivimab contre le covid-19

Une étude parue dans Clinical Infectious Diseases le 13 avril indique que le bamlanivimab, l'anticorps monoclonal anti-Covid-19 d'Eli[…]

Covid-19 : des projets de vaccins sous forme de spray nasal pour cibler le virus dès son entrée dans le corps

Covid-19 : des projets de vaccins sous forme de spray nasal pour cibler le virus dès son entrée dans le corps

L’Agence européenne des médicaments établit que la thrombose est un effet secondaire « très rare » du vaccin AstraZeneca

L’Agence européenne des médicaments établit que la thrombose est un effet secondaire « très rare » du vaccin AstraZeneca

AstraZeneca : « L’erreur d’administration ne suffit pas, à elle seule, pour expliquer les cas de thromboses », estime Philippe Nguyen, président du GFHT

AstraZeneca : « L’erreur d’administration ne suffit pas, à elle seule, pour expliquer les cas de thromboses », estime Philippe Nguyen, président du GFHT

Plus d'articles