Nous suivre Industrie Techno

Google : une fuite massive de données confidentielles liées à des noms de domaine

Google : une fuite massive de données confidentielles liées à des noms de domaine

Google a publié par erreur plus de 282 000 données confidentielles liées à des noms de domaine

Une fuite massive de données confidentielles liées à plus de 282 000 noms de domaine a été découverte par Talos, la branche de sécurité informatique du groupe Cisco. Le responsable ? Google. Le problème remontait à la mi-2013. La firme de Mountain View a annoncé l'avoir résolu. 

Selon les informations du site Ars Technica, Google a publié par erreur des informations confidentielles liées à plus de 282 000 noms de domaine.

Les internautes peuvent enregistrer des noms de domaine via le service Google Apps for Work de la firme de Mountain View, qui a noué un partenariat avec eNom.

Lors de cet enregistrement, les internautes doivent remplir une batterie d’informations (noms, adresses physiques, numéros de téléphone, e-mails) répertoriées ensuite sur des bases de données gérées par le service Whois. Les propriétaires de noms de domaine avaient alors la possibilité de souscrire une option, moyennant un abonnement annuel de six dollars, leur permettant de rendre ces informations privées afin notamment de se protéger des spams et des propositions marketing répétées.

Ce sont ces données qui ont été publiées par erreur. La fuite ne s’est pas produite directement explique le site Ars Technica, mais lors du renouvellement de l’abonnement, à la mi-2013.

C’est Talos, la branche de sécurité informatique du groupe Cisco, qui a découvert cette fuite le 19 février dernier. A la suite de cette découverte, la firme de Mountain View a immédiatement été prévenue. Elle a annoncé quelques jours plus tard que la brèche avait été identifiée et résolue et s’est excusée par e-mail auprès de ses clients.  

Selon les recherches de Talos, 305 925 noms de domaine avaient été enregistrés via Google Apps for Work et eNom. 94 % de ces comptes étaient concernés par la fuite, soit très exactement 282 867 noms de domaine. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

Pendant l'été, Industrie & Technologies revient sur plusieurs mois de mobilisation des industriels et des chercheurs pour faire[…]

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Plus d'articles