Nous suivre Industrie Techno

Google travaillerait sur des robots de production pour Foxconn

Julien Bergounhoux
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Google travaillerait sur des robots de production pour Foxconn

© Steve Jurvetson - Flickr - C.C.

Foxconn, le plus gros fournisseur de composants électroniques au monde, aurait formé une alliance discrète avec Google, le géant de la recherche sur Internet. Cette collaboration porterait sur la mise en place de robots de production dans les usines Foxconn, Google ayant récemment fait connaître son ambition dans ce domaine avec le rachat de plusieurs entreprises spécialisées.

D'après une information du Wall Street Journal, le géant chinois Hon Hai Precision Industry Co., plus connu sous le nom de Foxconn Technology, travaillerait en toute discrétion avec Google à l'élaboration de robots pour ses usines de production. Spécialisé dans l'électronique de précision, Foxconn emploie plus d'un million de personnes, notamment dans la ville de Shenzhen.

Et s'il a été mis sur le devant de la scène via son partenariat avec Apple, cet acteur majeur fournit en fait pratiquement toutes les grandes entreprises du marché de l'électronique grand public (Samsung, Microsoft, Sony, HTC, Lenovo, LG, Nokia, Amazon, Nintendo, HP, BlackBerry, Asus, Acer, Huawei, Dell, ZTE, etc.).

Des sources proches du dossier auraient informé le WSJ que le titan de l'électronique a débuté une collaboration avec Andy Rubin, l'ancien directeur d'Android qui dirige depuis quelques mois la branche robotique de Google, renforcée après l'acquisition de huit entreprises spécialisées, dont la très médiatisée Boston Dynamics. Le président de Foxconn, Terry Gou, se serait montré très intéressé par leurs avancées, tandis que Google chercherait de son côté un partenaire avec une expertise en ingénierie mécanique pour intégrer certaines de ses technologies, expertise que possède Foxconn.

Secoué par de nombreux mouvements sociaux et autres enquêtes sur les conditions de travail très difficiles dans ses ateliers ces dernières années, et faisant face à la perspective d'une augmentation rapide du coût des salaires, Foxconn cherche à automiser ses lignes de production à la fois pour gagner en productivité et pour éviter les controverses à répétitions. Cela s'inscrit de plus dans sa politique d'évolution vers des secteurs de production à marges plus élevées, comme l'automobile ou le matériel médical.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L’usinage 4.0, un défi technique qui reste à relever

L’usinage 4.0, un défi technique qui reste à relever

Organisée le 17 novembre par le Centre technique des industries mécaniques (CETIM), la matinée « évolutions et[…]

FormNext 2020: « Une édition a minima, qui recentre la fabrication additive sur des applications clés  », selon Jean-Daniel Penot, de France Additive.

FormNext 2020: « Une édition a minima, qui recentre la fabrication additive sur des applications clés », selon Jean-Daniel Penot, de France Additive.

Après l’Australie, Sodern souhaite déployer sa sonde à neutrons dans les mines des quatre coins du monde

Après l’Australie, Sodern souhaite déployer sa sonde à neutrons dans les mines des quatre coins du monde

La tomographie se rapproche des lignes de production

Focus

La tomographie se rapproche des lignes de production

Plus d'articles