Nous suivre Industrie Techno

Google lance une plate-forme en ligne pour les détenteurs de brevets

Google lance une plate-forme en ligne pour les détenteurs de brevets

Google lance le programme Patent Purchase Promotion pour attirer à lui les vendeurs de brevets

Google lance une plateforme en ligne sur laquelle les entreprises ou particuliers pourront proposer au géant d’Internet les brevets qu’ils souhaitent vendre.

Le géant de Moutain View a annoncé l’ouverture du programme baptisé Patent Purchase Promotion, une plate-forme en ligne sur laquelle les entreprises ou les particuliers du territoire des Etats-Unis pourront proposer les brevets qu’ils souhaitent vendre. La plate-forme est ouverte aux détenteurs de brevets du 8 au 22 mai. A la suite de quoi Google étudiera les propositions et informera les vendeurs concernés de son intérêt, au plus tard le 26 juin, afin de boucler les transactions avant fin août.

Pour attirer les inventeurs, Allen Lo, conseiller juridique adjoint aux brevets chez Google, met en avant les difficultés de procédures auxquelles sont confrontés les vendeurs de brevets, mais aussi à celles liées aux "patent trolls", ces chasseurs de brevets qui acquièrent ou déposent des brevets avec pour seul objectif d’assigner en justice des groupes qu’ils accusent d’avoir violé leurs brevets. Google précise toutefois que le programme n’est encore qu’une expérimentation et n’a pas pour vocation à se pérenniser.

Quoiqu'il en soit, l'annonce illustre la boulimie technologique dont fait preuve Google, sur laquelle Industrie & Technologies a fait un dossier. Doté d'un appétit féroce pour les start-up innovantes, Google n'en a pas moins faim de brevets auxquels il pourra donner toute leur ampleur.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Le Zero Trust est la seule façon réaliste de protéger son réseau aujourd’hui », avance Bernard Ourghanlian directeur technique et sécurité à Microsoft France

« Le Zero Trust est la seule façon réaliste de protéger son réseau aujourd’hui », avance Bernard Ourghanlian directeur technique et sécurité à Microsoft France

À l’heure de l’IoT, du télétravail et de l’ouverture des systèmes d’information, les[…]

Trois plateformes XDR lancées lors des Assises de la cybersécurité

Trois plateformes XDR lancées lors des Assises de la cybersécurité

Comment Owkin entraîne des modèles d'IA sans transférer les données avec le federated learning

Comment Owkin entraîne des modèles d'IA sans transférer les données avec le federated learning

Cybersécurité industrielle : 6 mois pour sécuriser une usine

Dossiers

Cybersécurité industrielle : 6 mois pour sécuriser une usine

Plus d'articles