Nous suivre Industrie Techno

Google collabore avec le Cnes pour son projet Loon

Séverine Fontaine

Mis à jour le 11/12/2014 à 09h12

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Google collabore avec le Cnes pour son projet Loon

Le ballon stratosphérique du projet Loon de Google.

© Google

Le Cnes et Google ont signé un accord l'été dernier pour travailler ensemble sur les ballons stratosphériques du Projet Loon, comme Industrie & Technologies vous le révélait le 2 décembre. Celui-ci a été confirmé officiellement par l'agence spatiale française aujourd'hui.

 

Le Cnes va bel et bien collaborer avec Google sur son projet Loon. « Ce projet est des plus actuels à l’heure où sont étudiés tous les moyens de supprimer les « zones blanches » et c’est pour le CNES une expérience unique de travailler avec Google, véritable emblème de la Silicon Valley. C’est grâce à de telles collaborations que les barrières tombent, que naissent de nouveaux projets transverses et nous sommes fiers d’apporter notre expertise et de bénéficier en retour de l’aide de cette entreprise globale unique qu’est Google », a déclaré le président du Cnes Jean-Yves Le Gall par voie de communiqué ce jeudi 11 décembre.

Comme Industrie & Technologies vous l'annonçait le 2 décembre, l'agence spaciale française avait évoqué son intérêt pour les ballons stratosphériques du projet Loon de Google. Affaire conclue. Dès octobre, le Cnes mentionnait dans son magazine trimestriel « la mise au point de nouvelles stratégies de vols ballons», pour « élargir la gamme des services proposés par le Cnes et profiter à d’autres missions scientifiques ou technologiques» et précisait : « l’accord qui vient d’être conclu entre le Cnes et Google va permettre de relancer cette dynamique de recherche, cœur de métier du Cnes ». Un accord a été signé l'été dernier, qui concernerait une phase de test des ballons du projet, comme l'avait confié la semaine dernière un porte-parole de l'organisme à Industrie & Technologies

Une nouvelle génération de ballons en 2015

Le Cnes et Google projettent de tester un démonstrateur en 2015 pour que les premiers ballons stratosphériques soient en service pour 2020 (date de rencontre technologique de tous les industriels), a annoncé le Figaro. L'organisme français s'associe ainsi à l'un des derniers développements de Google. Destiné à développer l'accès à Internet dans les zones les plus reculées de la planète, le projet Loon de Google mise sur un ballon de 15 mètres de diamètre, qui permettrait de transmettre les informations à un débit équivalent à la 3G sur près de 40 kilomètres autour de lui. Et celui-ci retransmet les informations à 20 kilomètres au-dessus du sol. Ces ballons seront de fabrication américaine (Aerostar, une filiale de la Nasa). 

En vidéo, le projet fou de Google suivi de près par le Cnes :

Vous pouvez également lire le magazine du Cnes sur : Cnesmag octobre 2014

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avec AI4GEO, CS Group veut créer un Google Earth augmenté

Avec AI4GEO, CS Group veut créer un Google Earth augmenté

Lancé le 10 décembre pour une durée de 4 ans et porté par CS Group, le projet AI4GEO a pour but de créer une[…]

12/12/2019 | 3DEspace
L'impression 3D affiche ses ambitions dans l'aérospatial lors de l'Aerospace Additive Manufacturing Summit à Toulouse

L'impression 3D affiche ses ambitions dans l'aérospatial lors de l'Aerospace Additive Manufacturing Summit à Toulouse

Pour bien commencer la semaine : Une usine mobile d’impression 3D métal s’installe à Nanterre

Pour bien commencer la semaine : Une usine mobile d’impression 3D métal s’installe à Nanterre

Avec un budget record, l'Europe du spatial donne la priorité au climat

Avec un budget record, l'Europe du spatial donne la priorité au climat

Plus d'articles