Nous suivre Industrie Techno

Good vibrations

Jean-François Preveraud
Good vibrations

Un vibrateur d’une force de 105 kN

© DR

Le centre d’essais Environne’Tech vient de s’équiper d’un vibrateur de 150 kN. Il va lui permettre de faire des essais de qualification de matériels lourds soumis à de fortes accélérations.

Le groupe Emitech vient de doter son centre d’essais Environne’Tech de Bourgoin-Jallieu (Isère) d’un excitateur électrodynamique hors norme.

Ce vibrateur Brüel & Kjær LDS Type V9 dispose d’une force de 105 kN et d’une vitesse de déplacement de 3m/s. Suivant l’axe vertical, il peut être couplé à une enceinte climatique. Avec ses 1,7 m3 (120 X 120 x 110), ses 20°C/min de variation rapide en température (VRT) dans la plage de fonctionnement de -40°C à + 140°C et ses capacités en humidité relative de 20 à 95 %, cet ensemble vibrateur et enceinte permet de mettre en œuvre des qualifications hors normes. Il est accompagné d’une station de pilotage de 28 voies d’acquisition de mesure, extensibles à 88, et 16 voies d’extensométrie.

Ce système permettra de répondre aux demandes d’industriels voulant atteindre de fortes accélérations (par exemple les 150 gn en accélération sinus) ou devant tester un équipement de forte masse (jusqu’à 2 T) dans tous les secteurs mêlant contraintes climatiques et vibratoires, notamment dans le cadre de qualifications automobiles mais aussi aéronautiques.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.emitech.fr

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles