Nous suivre Industrie Techno

Gestion d'énergie pour réseaux multimédias automobiles

Sujets relatifs :

, ,
Gestion d'énergie pour réseaux multimédias automobiles

© D.R.

Conçu en collaboration avec le fabricant de semi-conducteurs SMSC et compatible avec ses processeurs de réseau, le circuit de gestion d'énergie L5961 comprend la logique de contrôle et la gestion d'énergie conforme à la technologie MOST (Media oriented system transport). Il s'agit d'un réseau à haut débit permettant d'interconnecter des composants multimédias dans les automobiles ou dans d'autres véhicules, utilisant de la fibre optique. Un jeu de circuit comprenant le L5961 et un processeur réseau peut être utilisé comme brique de base indépendante des applications connectées et réutilisable sans nécessiter de modification.

Seule alternative aux solutions en composants discrets actuelles, le L5961 inclut un mode Ultra-Zero Power (courant de repos de 5 µA), un convertisseur continu-continu 650 mA fonctionnant sous 3,3 ou 5 V, deux régulateurs de tension pour l'émetteur et le récepteur de fibre optique, un émetteur-récepteur de diagnostic pour la couche physique du réseau et trois superviseurs de batterie. Il est encapsulé en boîtier PowerSSO36 ou PowerSO36.

Fournisseur : STMicroelectronics

Circuit de commande d'IGBT entièrement numérique

Fondé sur un traitement de signal entièrement numérique assurant la transmission de signaux de capteurs isolés, ce circuit est capable de piloter des IGBT en parallèle. Adapté aux modules IGBT 1 200 et 1 700 V, il dispose de deux canaux de sortie de 9 W chacun, fournissant jusqu'à 50 A de courant grille, soit un courant commandé total atteignant 9 000 A.

Le circuit de commande Skyper 52 est adapté aux applications à haute fréquence de découpage (jusqu'à 100 kHz). Il offre une tension d'isolement de 4 kV alternatifs et fournit une tension de blocage de - 15 V. Compatibles avec les signaux différentiels (LVDS) et les standards 3,3 et 5 V, les entrées/sorties peuvent être directement raccordées au microcontrôleur ou au DSP sans interface particulière.

Fournisseur : Semikron

Condensateurs électrolytiques à l'aluminium résistant à la refusion à 260 °C

Exploitant une construction améliorée, plusieurs tailles de boîtiers de cette gamme de condensateurs électrolytiques à l'aluminium sont désormais compatibles avec la refusion sans plomb aux alliages SAC (étain-argent-cuivre). Ces progrès combinent une diminution de la résistance série, une durée de vie allongée et de meilleures performances en courant ondulé.

Les boîtiers de 4, 5, 6,3 et 8 mm de diamètre de la série Nazt supportent les températures les plus élevées des procédés SAC. Les composants correspondants sont disponibles avec des capacités de 4,7 à 1 000 µF et des tensions nominales de 6,3 à 50 V continus. À 105 °C, les composants de 4, 5 et 6,3 mm de diamètre ont une durée de vie étendue de 2 000 heures et ceux de 8 mm de 5 000 heures. Les composants de diamètres supérieurs conviennent aux procédés SAC entre 235 et 250 °C.

Fournisseur : NIC Components Europe

Circuit intégré de commande de moteurs

Comportant quatre ponts H à transistors DMOS, ce circuit intégré à haute tension est adapté à la commande de moteurs pas à pas ou à courant continu à balais jusqu'à quatre axes. Présentant de faibles pertes, il fournit jusqu'à 6,4 A sous 40 V et les sorties peuvent être connectées en parallèle pour accroî- tre le courant (avec un nombre d'axes réduit).

Encapsulé en boîtier QFP à 64 broches doté d'une plaque de métal en dessous, le circuit intégré TB62237BFG inclut quatre ponts H avec une résistance passante de 0,6 W, trois convertisseurs continu-continu 1,2 A, un temporisateur et des fonctions de protection. Deux registres à décalage à 16 bit avec des verrous permettent de piloter n'importe quelle combinaison de moteurs pas à pas et de moteurs à courant continu jusqu'à quatre axes. La fréquence de découpage peut atteindre 150 kHz avec un oscillateur externe.

Fournisseur : Toshiba Electronics Europe

Capteur optique résistant à la saleté

Conçu en particulier pour l'automobile, ce capteur optique répond en 10 µs (20 µs maximum) tout en étant saturé par une source lumineuse atteignant 1 000 fois son seuil de basculement. Intégrant une photodiode, un amplificateur à transimpédance et un étage de sortie à trigger de Schmidt, il est fourni en boîtier miniature DFN et fonctionne de - 40 à + 125 °C.

Fourni en boîtier DFN de 3 x 3 x 0,65 mm et également en boîtier SO8, le MLX75303 possède une large photodiode (600 x 600 µm), relativement tolérante au désalignement, dont la position par rapport aux broches est précise à ± 85 µm près. Il fonctionne à la lumière ambiante ou proche de l'infrarouge et sa sensibilité dépend peu de la température. Il est compatible avec une refusion à 260 °C.

Fournisseur : Melexis

Convertisseur 10 V/2,5 A en boîtier de 4 x 4 mm

Disponible en boîtier QFN-20 de 4 x 4 mm ou TSSOP-16 thermiquement renforcé, ce convertisseur abaisseur peut débiter 2,5 A en continu sous une tension aussi basse que 0,6 V. Fonctionnant sur une tension comprise entre 4,5 et 10 V, il ne requiert que de petits composants externes et se règne entre 300 kHz et 3 MHz. Le rendement atteint 95 %.

Le LTC3602 est un convertisseur synchrone en mode courant. Il intègre des transistors à résistance passante très faible (65 et 90 mœ) et peut fonctionner à un rapport cyclique de 99 %, fournissant alors une tension de sortie pratiquement égale à la tension d'entrée. Le courant de repos est de 75 µA sans charge et 1 µA à l'arrêt. Les deux versions (QFN et TSSOP) sont garanties pour une température de jonction comprise entre - 40 et +125 °C.

Fournisseur : Linear Technology

IGBT 600 V pour applications solaires

Intégrés avec des diodes à recouvrement progressif ultrarapides, ces IGBT 600 V se distinguent par une tension de saturation et une énergie totale de commutation inférieures à celles d'IGBT classiques. Ils sont optimisés pour les onduleurs jusqu'à 3 kW commutant à 20 kHz, avec une puissance dissipée réduite de 30 % maximum.

Quatre IGBT 600 V de la famille IRGB40xxDPbF sont encapsulés en boîtier TO-220, spécifiés à des courants de 4, 6, 8 et 10 A pour une tension de commande de 15 V à 100 °C. Les VCE(on) sont de 1,95 à 2,2 V et les énergies de commutation totales de 210 à 415 µJ à 170 °C (température de jonction). Le cinquième est en boîtier TO-247 avec un courant de 48 A, un VCE(on) de 2,1 V et une énergie de commutation de 3 210 µJ.

Fournisseur : International Rectifier

Plates-formes de conception d'alimentation de satellites

Adaptées aux bus d'alimentation classiques des satellites (20 à 100 V), ces deux plates-formes fournissent des puissances de 5 et 15 W. Trois sorties peuvent être configurées entre 3,3 et 15 V et régulées indépendamment, avec une interface de télécommande et télémétrie isolée et séquencement de la mise sous et hors tension.

Les plates-formes Mx ont un niveau de bruit en sortie inférieur à 1 mV RMS et une réjection de la susceptibilité conduite supérieure à 95 dB. La précision de la tension de sortie en fin de vie est supérieure à 2 %. La durée de vie sous dose ionisante totale (TID) est de 15 ans et la caractéristique d'effets d'une particule ionisée unique (SEE) est de 38 MeV-cm2/mg.

Fournisseur : International Rectifier

Cartes supportant 85°C

Destinées aux applications embarquées compatibles PC/104, ces cartes multiports série fonctionnent dans la gamme de température s'échelonnant entre - 40 et +85 °C. Elles bénéficient d'un isolement optique à 2 kV et d'une protection contre les décharges électrostatiques de 15 kV. Elles sont en mesure d'assurer la communication série jusqu'à 921,6 Kbit/s.

Les cartes à ports série de la gamme Moxa CA, testées à 85 °C, intègrent une Fifo de 128 octets, le contrôle de flux matériel sur puce et des LED indicatrices TxD et RxD pour chaque port. Les paramètres IRQ et entrées/sorties sont sélectionnables par cavaliers et commutateurs DIP. Des câbles de connexion DB9 et DB25 sont disponibles en option.

Fournisseur : ADM21/Moxa France

Circuit intégré personnalisable 65 nm

Premier circuit intégré personnalisable réalisé en technologie à basse consommation 65 nm, le Spear Basic convient à un large éventail d'applications embarquées et de périphériques informatiques. Il est architecturé autour d'un coeur de processeur ARM926EJ-S cadencé à 333 MHz avec deux mémoires cache de 16 Ko et comprend une logique configurable embarquée comptant jusqu'à 300 000 portes équivalentes.

Le Spear dispose de la souplesse des circuits intégrés spécifiques (Asic) pour un budget ne représentant qu'une fraction des durées de développement et des coûts de mise en oeuvre de l'approche "full custom" : la production de série peut commencer, typiquement, 8 à 10 semaines après validation du code RTL. Le Spear dispose d'interfaces mémoires compatibles LP-DDR et DDR2, d'un contrôleur d'écrans LCD (jusqu'à 1 024 x 768 points) et d'une large gamme de blocs IP de connectivité (IrDA, Ethernet, USB2.0, SPI, I2C...). Les modes d'économie d'énergie sont configurables par logiciel et les systèmes d'exploitation embarqués dont Linux, VxWorks, ThreadX et Windows CE sont reconnus.

Fournisseur : STMicroelectronics

Système sur puce pour l'aide visuelle à la conduite

Représentant la 2e génération de ce type de système, la puce EyeQ2 intègre plusieurs fonctions visuelles destinées à réduire les accidents d'automobile imputables au manque de vigilance du conducteur. Ses capacités de détection alertent rapidement le conducteur à l'approche d'un risque de collision.

Ses principales fonctions sont le LDW (Line departure warning), qui détecte les intentions de changement de file des véhicules et alerte le conducteur s'il tente de changer de file sans l'avoir signalé, le réglage adaptatif des phares et la reconnaissance des panneaux de signalisation routière. La prévention des collisions est assurée par une association de radars et de caméras et le système de détection d'obstacles FCW (Forward collision warning). Six fois plus puissant que le précédent, le système sur puce EyeQ2 est alimenté par deux capteurs d'images à haute résolution et fournit des fonctions vidéo comme la superposition graphique.

Fournisseur : STMicroelectronics

Diviseur de tension de très haute stabilité

Destiné à l'instrumentation, aux amplificateurs différentiels et aux montages en pont, ce diviseur de tension exploite la technologie de feuille de métal massif (BMF), la plus précise et la plus stable. Il est présenté sous forme de puce pour montage retourné (flip-chip). Le coefficient de température des résistances est de ± 0,05 ppm (typique de 0 à + 60 °C), le suivi de ± 0,1 ppm.

Le diviseur VFCD1505 a une tolérance sur les résistances et sur le rapport atteignant 0,01 %. Il supporte une puissance totale de 0,1 W à 70 °C et des décharges électrostatiques dépassant 25 kV. Il est non capacitif, non inductif et sa force électromotrice parasite (effet thermocouple) est de 0,05 µV/°C.

Fournisseur : Vishay Semiconductor

Module de puissance à commande intégrée sans brasure

Destiné aux moteurs jusqu'à 15 kW, ce module de puissance intègre un circuit de commande en technologie silicium sur isolant (SOI) fiable et exempt de verrouillage (latch-up). Il offre la plus forte densité de courant, la plus faible résistance thermique (0,95K/W) et la température maximale de jonction la plus élevée (175 °C).

Tous les contacts du module Miniskiip IPM, qu'ils soient de puissance ou pour petits signaux, sont assurés par des ressorts pressés sur le circuit imprimé et non par des joints de brasure, ce qui procure un assemblage simple, rapide et plus fiable. Utilisant des puces IGBT à grille en tranchée avec limiteur de champ, ils sont disponibles en 600 et 1 200 V jusqu'à 72 A.

Fournisseur : Semikron

Contrôleur-régulateur à très large gamme de tension d'entrée

Fonctionnant en mode abaisseur ou élévateur, ce contrôleur régulateur continu-continu à découpage accepte une tension d'entrée variant entre 3 V et 75 V. Avec une fréquence programmable jusqu'à 500 kHz, un courant de repos très faible et une transition douce entre les deux modes, il fournit jusqu'à 10 A avec un rendement atteignant 95 %.

Le LM5118 fonctionne comme un régulateur abaisseur quand la tension d'entrée est sensiblement supérieure à la tension de sortie programmée et passe progressivement en mode élévateur lorsque la tension d'entrée se rapproche de cette valeur. Il est destiné aux applications sur batterie où la tension fournie peut varier dans de larges proportions. Il intègre des circuits d'attaque pour les Mosfets côté chaud (abaisseur) et côté froid (élévateur). Il est fourni en boîtier TSSOP à 20 broches et intègre diverses protections.

Fournisseur : National Semiconductor France

Protection des périphériques multimédias embarqués

Associant une diode Zener et un composant polymère à coefficient de température positif (PPTC), ce microcircuit de protection a un courant de maintien de 2,3 A, plus élevé que les précédents. Réagissant à une surintensité et à un échauffement excessif de la diode, il est destiné à protéger les appareils à base de vidéos utilisables dans un véhicule.

Le microcircuit Polyzen est capable de supporter des défauts de forte puissance sans autre voie d'évacuation de chaleur que les pistes du circuit imprimé. Il protège des surtensions et de l'inversion de polarité, des mauvaises tensions d'alimentation et des erreurs de câblage. Il est conditionné en bande compatible avec les procédés de production de masse.

Fournisseur : Tyco Electronics

Amplificateur de précision à très faible courant d'entrée

Avec un courant de polarisation garanti de 20 femtoampères (fA : 10-15 A) à température ambiante, la plus faible valeur du marché, le LMP7721 assure une sensibilité et une précision optimales avec les photodiodes et les capteurs à haute impédance interne. Malgré une consommation de 1,3 mA seulement, le produit gain-bande atteint 17 MHz.

Alors que la plupart des amplificateurs présente une croissance exponentielle du courant d'entrée avec la température, la technologie propriétaire VIP50 BiCMOS du LMP7721 maintient un courant d'entrée faible. Par exemple le LMP7721 garantit 900 fA à 85 °C, soit 50 % de moins que le meilleur circuit concurrent. Il se présente en boîtier SO8 avec un brochage spécial, s'alimente entre 1,8 et 5,5 V et est spécifié sur toute la gamme de - 40 à + 125 °C, température où le courant de polarisation est de 5 pA.

Fournisseur : National Semiconductor France

Microcontrôleur de sécurité pour cartes à puce

Destiné aux cartes à puce exigeant un niveau de sécurité élevé, ce microcontrôleur est conçu autour d'un coeur à 16 bit, environ cinq fois plus puissant que la génération précédente, et de 36 Ko de mémoire Eeprom. Son horloge interne fonctionne à 20 MHz, ce qui donne accès aux traitements les plus complexes exigés par les systèmes Java Card et Multos.

Succédant à la série AE-4, la série RS-4 répond aux besoins d'une plus grande puissance de traitement. Sa mémoire Eeprom à technologie exclusive Monos (métal, oxyde, nitrure, oxyde, silicium) est très fiable et offre une vitesse de réécriture environ deux fois plus élevée que celle du AE45C1. Cela accélère l'écriture lors de la personnalisation des cartes et leur traitement en cours de vie. La ROM masquée de 224 Ko peut embarquer un système d'exploitation à usage général.

Fournisseur : Renesas Technology Europe

Commandes de grille isolées avec alimentation isolée

Pour la première fois, ces circuits de commande isolée de transistor de puissance Mosfet à topologie demi-pont intègrent également un convertisseur de puissance isolé par une technologie de microtransformateur sur puce pour alimenter un circuit externe. Ces composants sont encapsulés en boîtier SOIC large à 16 broches

L'ADuM6132 offre une isolation galvanique à ± 700 V entre l'entrée du côté haut et la sortie et au niveau du convertisseur. L'ADuM5230 offre une isolation à ±700 V entre les deux entrées et les deux sorties ainsi qu'au niveau du convertisseur, ce qui permet de commander l'extrémité inférieure vers des tensions négatives.

Fournisseur : Analog Devices

Module GPS miniature

Encapsulé dans un boîtier compact blindé de 22 x 7,5 x 2,5 mm, ce récepteur GPS est adapté aux applications portables. Il offre une sensibilité de - 157 dBm en acquisition et - 159 dBm en suivi et mode de démarrage à chaud autonome, avec des consommations respectives de 45 mW et 30 mW (suivi à 1 Hz). Il excède les performances requises en 3GPP et TIA.

Le module GHA1800 peut être intégré dans tout système de navigation et/ou positionnement ainsi que dans les téléphones, les lecteurs portables et les systèmes de gestion de flotte. Il possède une interface UART et des pilotes sont disponibles pour Windows CE, Windows Mobile, Linux et une variété de systèmes d'exploitation temps réel. Il fonctionne de - 40 à +85 °C

Fournisseur : NXP

Module récepteur de signaux

Encapsulé dans un boîtier mesurant 11,25 x 11,25 mm, ce module réalise l'interface entre le monde de la RF et le domaine numérique. Il inclut un CAN 16 bit fonctionnant jusqu'à 160 Méch/s, un filtre antirepliement de spectre et un pilote de CAN à gain différentiel fixe. Grâce à des composants à brochage compatible, il est réalisé presque sur mesure.

Le µModule LTM9001 peut être configuré selon diverses valeurs de fréquence d'échantillonnage, des gains fixes de 8 à 26 dB et des filtres antirepliements passe-bas ou passe-bande acceptant des signaux d'entrée jusqu'à 300 MHz. Il s'alimente en 3,3 V, dissipe 1,65 W et ne requiert aucun composant externe.

Fournisseur : Linear Technology

Régulateur à faible perte et deux niveaux de tension

Destiné à alimenter des microcontrôleurs comme le MSP430 sur batterie, ce régulateur linéaire fournit deux niveaux de tension sélectionnés par une broche. Il présente une chute de tension typique de 250 mV à 150 mA et un courant de repos faible : 500 nA en fonctionnement et 40 nA en veille. Il est fourni en boîtier SON de 2 x 2 mm et SOT23 à 5 broches.

Le TPS780xx présente une excellente stabilité avec tout condensateur céramique d'au moins 1 µF en sortie. Il dispose d'une protection thermique et contre les surintensités. Il existe en versions à tensions fixes ou réglables de 1,22 à 5,25 V. Les tensions fixes sont définies en usine par programmation d'une Eprom. La précision typique (charge, linéarité, température) est de 3 %.

Fournisseur : Texas Instruments

Transistor Mosfet en boîtier sans broche

Encapsulé en boîtier DFN de 2 x 2 mm, ce transistor Mosfet pour applications en commutation offre une empreinte réduite de 50 % par rapport au boîtier standard industriel SOT23, avec une épaisseur de 0,85 mm seulement. Malgré cela, la performance est améliorée avec une résistance thermique inférieure d'environ 40 % à celle de composants comparables.

Le transistor ZXMN2F34MA 20 V fonctionne avec des tensions grille-source typiques de 4,5 V et 2,5 V et des valeurs de résistance passante réduites à 60 mœ et 120 mœ. La faible charge de récupération inverse réduit les pertes de commutation et les interférences électromagnétiques. Ce composant fait partie d'une nouvelle famille comprenant trois Mosfet à canal N en boîtier SOT23 et deux en boîtier SO8.

Fournisseur : Zetex

FPGA pour applications portables

Avec le boîtier de 8 x 8 mm à 164 broches incluant jusqu'à 16 K éléments logiques, le boîtier 14 x 14 mm à 256 broches et le boîtier 17 x 17 mm à 484 broches, cette gamme de FPGA offre la plus haute densité d'intégration. Avec une consommation inférieure de 75 % à celle des FPGA concurrents, elle s'impose pour les applications portables.

Les circuits Cyclone III disposent de 5 K à 120 K éléments logiques, jusqu'à 4 Mbit de mémoire et jusqu'à 288 multiplieurs pour le traitement de signal (DSP). Avec une performance supérieure de 60 %, ils font appel à la technologie 65 nm à faible consommation de TSMC et sont qualifiés pour les températures commerciales, industrielles et extrêmes.

Fournisseur : Altera France

Photocoupleur rapide miniaturisé

Fonctionnant sous 3,3 V, ce photocoupleur en boîtier MFSOP6 de 4,4 x 3,6 x 2,5 mm présente une isolation de 3,75 kV. Adapté aux systèmes logiques rapides, il offre une fréquence de commutation typique de 20 MHz et un temps de propagation de 60 ns seulement. Alimenté en 3,3 V, il ne consomme que 5 mA et fonctionne entre - 40 et +100 °C.

Le photocoupleur TLP2066 intègre une LED infrarouge en GaAlAs, un photodétecteur à haute vitesse et gain élevé et une sortie totem-pole. Un bouclier interne garantit une immunité aux transitoires de mode commun de 15 kV/µs minimum. Les applications visées sont les systèmes logiques des écrans plasma et les interfaces d'automatismes industriels.

Fournisseur : Toshiba Electronics Europe

Régulateur à découpage à haut rendement

Remplaçant direct des régulateurs linéaires 78xx, ce convertisseur régulateur à découpage non isolé fournit des tensions de 3,3 V à 15 V avec un rendement de 96 % pour un courant maximal de 500 mA. L'ondulation et le bruit en sortie n'est que de 35 mV et la gamme de tension d'entrée varie d'un rapport de 1 à 6 V, de 4,75-28 V à 18-32 V selon les modèles.

La série AMSR-78-NZ est fournie dans un boîtier SIP-3 compact de 11,5 x 10,2 x 7,55 mm dont le brochage est compatible avec le boîtier TO-220. Le régulateur peut fonctionner à pleine puissance sans ventilation au-dessous de 70 °C et avec une réduction de charge jusqu'à 85 °C. Les protections incluent les courts-circuits permanents, la limitation de courant et la disjonction thermique.

Fournisseur : Aimtec

FPGA à basse consommation économiques

Constituant une alternative économique aux FPGA et CLPD de basse densité (128 macrocellules) dans les applications grand public, ces nouveaux circuits à 15 000 portes (Igloo AGL015 et ProASIC3 A3P015) consomment moins de 5 µW, soit 10 fois moins en puissance statique.

Consommant moins de 5 µW en statique et 50 % de moins en dynamique que le circuit AGL030 à 30 000 portes, le FPGA Igloo AGL015 fonctionne sous 1,2 et 1,5 V pour une performance système atteignant 250 MHz, avec 49 entrées/sorties et 1 Kbit de mémoire Flash. Le Proasic3 A3P015 sous 1,5 V présente une performance système atteignant 350 MHz. Tous deux sont fournis en boîtier QFN de 8 x 8 mm.

Fournisseur : Actel

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0902

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

La révolution plastique

La révolution plastique

À côté de l'électronique silicium, une autre électronique se développe, celle des semi-conducteurs organiques basés sur des polymères. Imprimables sur[…]

01/04/2016 | EN COUVERTURE
AU-DELÀ DU SILICIUM - PAGE 24

AU-DELÀ DU SILICIUM - PAGE 24

Au-delà du silicium

Au-delà du silicium

Un langage unique pour les bâtiments intelligents

Un langage unique pour les bâtiments intelligents

Plus d'articles