Nous suivre Industrie Techno

GenoSplice crée des algorithmes pour trouver LA donnée génétique pertinente

Juliette Raynal
GenoSplice crée des algorithmes pour trouver LA donnée génétique pertinente

© GenoSplice

[Start-up - entreprises] 

Fondée en 2008 par Pierre de la Grange et Marc Rajaud, l’entreprise GenoSplice s’est spécialisée dans la bio-informatique. Elle développe des outils dédiés à l’analyse des données issues de manipulations expérimentales en génétique.

L’entreprise travaille aujourd’hui avec des laboratoires pharmaceutiques et des universités du monde entier en leur proposant une prestation de service BaaS, pour bioinformatic as a service, à très forte valeur ajoutée. « Nous développons des algorithmes sur mesure selon chaque problématique pour permettre à nos clients de trouver la donnée pertinente en fonction de leur question », explique Marc Rajaud. Ces problématiques sont diverses. Elles peuvent être liées à des maladies cardiovasculaires, neurodégénératives ou encore à différents types de cancer. L’idée est d’offrir une meilleure compréhension de l’individu afin de tendre vers une médecine prédictive et personnalisée où chaque patient recevrait un médicament spécifique.

Basée au sein de l’hôpital de la Pitié Salpêtrière, l’entreprise est accompagnée par le Genopole d’Evry et compte aujourd’hui une dizaine de collaborateurs. Elle enregistre une croissance à deux chiffres et a été lauréate l’année dernière du Fast 50, un classement annuel du cabinet Deloitte qui répertorie les sociétés technologiques les plus dynamiques en France.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Covid-19] Comment l’IoT de la start-up Koovea va sécuriser la distribution des vaccins

[Covid-19] Comment l’IoT de la start-up Koovea va sécuriser la distribution des vaccins

Alors que les autorisations de mise sur le marché des vaccins contre le covid-19 doivent être accordées prochainement, les moyens[…]

15/12/2020 | SantéLogistique
Interface cerveau-machine : "la miniaturisation et les progrès des neurosciences ouvrent un champ d'application incroyable", pointe Bruno Jarry, de l'Académie des Technologies

Interface cerveau-machine : "la miniaturisation et les progrès des neurosciences ouvrent un champ d'application incroyable", pointe Bruno Jarry, de l'Académie des Technologies

[Portrait] Thomas Ybert imprime l'ADN à coups d'enzymes

[Portrait] Thomas Ybert imprime l'ADN à coups d'enzymes

« Avec l’ADN, l’ensemble des données mondiales pourraient être stockées dans le volume d’une camionnette », clame François Képès, membre de l’Académie des Technologies

« Avec l’ADN, l’ensemble des données mondiales pourraient être stockées dans le volume d’une camionnette », clame François Képès, membre de l’Académie des Technologies

Plus d'articles