Nous suivre Industrie Techno

Génome artificiel : l'industrie attendra...

PROPOS RECUEILLIS PAR MURIEL DE VERICOURT

Qu'avez-vous pensé de la récente annonce de l'introduction d'un génome synthétique dans une bactérie par l'équipe du biologiste Craig Venter ?

J.-P. L. : C'est une extraordinaire avancée technologique, passionnante du point de vue fondamental. On peut en revanche se demander si elle aura des retombées industrielles rapides. Le génome synthétisé est très proche de celui d'une bactérie existante. Aller plus loin implique de reconstituer des micro-organismes de toutes pièces, brique par brique.

Cette approche est-elle plus prometteuse que la création d'organismes génétiquement modifiés par transgénèse ?

J.-P. L. : Modifier un micro-organisme est beaucoup plus simple et offre déjà de multiples potentialités, comme la production d'anticorps, d'antibiotiques ou de biocarburants. Mais on peut introduire au mieux quelques modifications et cela peut être long. Avec l'approche de Craig Venter, de très nombreuses modifications sont envisageables. À condition de maîtriser les interactions au sein des génomes, ce qui est loin d'être le cas.

Craig Venter survend-il ses résultats ?

J.-P. L. : Ses travaux sont de véritables avancées et il a toujours eu une vision à long terme, en avance sur son temps. Mais il a tendance à se situer à la frontière de la science et de la communication. Il a toujours vendu ses publications comme ayant des applications industrielles immédiates, notamment lorsqu'il a été impliqué dans le séquençage du génome. Or les retombées n'ont pas été aussi rapides et nombreuses que cela avait été annoncé.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0923

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2010 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

RGPD : les technos pour respecter la réglementation

RGPD : les technos pour respecter la réglementation

C'est un tournant majeur pour bon nombre d'entreprises ayant des activités numériques. Plus aucune fuite de données[…]

CYBERSECURITE : LE SECTEUR ÉNERGÉTIQUE SOUS TENSION

CYBERSECURITE : LE SECTEUR ÉNERGÉTIQUE SOUS TENSION

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Le quantique entre dans l'ère industrielle

Le quantique entre dans l'ère industrielle

Plus d'articles