Nous suivre Industrie Techno

Genèse d'une filière française de véhicules roulant à l'hydrogène

Philippe Passebon

Mis à jour le 22/07/2014 à 11h28

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Genèse d'une filière française de véhicules roulant à l'hydrogène

50 Renault kangoos ZE seront équipées de piles à combustibles

Un projet de mise en place d’une filière hydrogène destinée à des véhicules spécifiques de 150 à 450 chevaux a reçu en janvier dernier son autorisation de financement. Il est piloté par Tronico, filiale du groupe Alcen, qui travaille sur le sujet en collaboration avec divers industriels, quatre pôles de compétitivité Tenerrdis, le CEA et le laboratoire FCellSys de l'UTBM.

Le projet HyTrac vise à donner naissance à une filière hydrogène complète destinée à alimenter des véhicules de 150 à 450 chevaux, tels que les camions de livraison, les cars, tractopelles, ou encore les véhicules de pompier. "Des discussions sont déjà engagées avec différents constructeurs et équipementiers de véhicules", affirme Pascal Plantard, responsable de la filière Alternative Energies chez Tronico.

Tronico, filiale du groupe Alcen et spécialisée dans la conception et l’intégration de systèmes électroniques est chargé de développer la partie "contrôle commande" et la partie électronique faisant le lien entre la[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avec son plan Auto, le gouvernement met l'accent sur l'usine 4.0 et le véhicule « propre »

Avec son plan Auto, le gouvernement met l'accent sur l'usine 4.0 et le véhicule « propre »

Le Président de la République, Emmanuel Macron, a présenté, le 26 mai à Etaples (Pas-de-Calais), un plan[…]

Quand les lignes de production se dédoublent

Quand les lignes de production se dédoublent

« Le MakAir traitera le Covid-19 comme les respirateurs à 40 000€ mais sans les écrans LCD dernier cri », assure Baptiste Jamin, l’un de ses créateurs

« Le MakAir traitera le Covid-19 comme les respirateurs à 40 000€ mais sans les écrans LCD dernier cri », assure Baptiste Jamin, l’un de ses créateurs

[Dossier IA] Avec Aniti, Toulouse se lance dans l'IA certifiable pour équiper les systèmes critiques

[Dossier IA] Avec Aniti, Toulouse se lance dans l'IA certifiable pour équiper les systèmes critiques

Plus d'articles