Nous suivre Industrie Techno

Générateur thermoélectrique obtenu par impression

H. L.

Un procédé pour imprimer des générateurs thermoélectriques a été présenté lors du salon Electronica, qui s'est déroulé à Munich (Allemagne), du 13 au 16 novembre. Développé par des chercheurs de l'Institut Fraunhofer, il ouvre la voie à des capteurs autoalimentés en énergie, en misant sur la capacité de ces matériaux à délivrer un potentiel électrique à partir d'une différence de chaleur. Partant des procédés d'impression, en plein boom dans l'électronique, les chercheurs allemands ont élaboré des encres faciles à déposer, à base de matériaux métalliques et thermoélectriques. Grâce à cette innovation, il devient possible de fabriquer « sur mesure » un générateur thermoélectrique pour des appareils, limitant ainsi les risques de dysfonctionnement. La première application réside dans l'autoalimentaton de capteurs dédiés à la surveillance des machines et des procédés.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0950

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2012 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Fil d'Intelligence Technologique

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Une équipe de recherche de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign a présenté dans un article de la[…]

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Plus d'articles