Nous suivre Industrie Techno

Fusion EADS-BAE : renforcement en vue dans le militaire

Ludovic Fery

Sujets relatifs :

, ,
 Fusion EADS-BAE : renforcement en vue dans le militaire

© © Airbus S.A.S. 2012 - photo by S. Ramadier

Si les deux industriels parviennent à un accord, la société à deux têtes renforcerait la force commerciale de BAE Systems, et les activités militaires d’EADS. Il est encore tôt pour dire si la R&D du français sera impactée et comment.

On saura d’ici le 10 octobre si la fusion se concrétise entre le géant de l’aéronautique français EADS, et le spécialiste de la défense britannique BAE Systems. Dans le cas d’un accord, la nouvelle entité permettrait à EADS de se diversifier d’avantage dans le secteur de la défense.

« EADS et BAE Systems collaborent déjà ensemble sur beaucoup de projets : les missiles au sein de la société MBDA, ce sont deux grands partenaires de l’Eurofighter, ils ont des activités complémentaires en cybersécurité et sur les drones », commente Matthieu Duvelleroy, responsable communication d’EADS pour la France. 

Difficile pour l’instant de savoir si cette fusion implique des changements pour la R&D et les quelques 7 000 chercheurs que compte le groupe sur le territoire français. Dans un communiqué, Fabrice Brégier, le PDG d’Airbus, principale division d’EADS, s’est montré rassurant : « BAE Systems reste un sous-traitant d'Airbus avec lequel nous collaborons sur des projets de recherche et développement ». 

Ludovic Fery
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Aviation et climat : les traînées de condensation, cirrus et NOx pourraient réchauffer deux fois plus que le CO2

Dossiers

Aviation et climat : les traînées de condensation, cirrus et NOx pourraient réchauffer deux fois plus que le CO2

Si le CO2 est la cible prioritaire de la filière aéronautique, d’autres émissions, en particulier les traînées[…]

16/06/2021 | TransportClimat
Safran et GE Aviation lancent le développement d'un moteur de rupture pour réduire la consommation de carburant de 20 %

Safran et GE Aviation lancent le développement d'un moteur de rupture pour réduire la consommation de carburant de 20 %

Décarboner l'aviation, mission impossible ?

Dossiers

Décarboner l'aviation, mission impossible ?

Des ailes aux moteurs, comment les matériaux composites vont aider l’aviation à se verdir

Des ailes aux moteurs, comment les matériaux composites vont aider l’aviation à se verdir

Plus d'articles