Nous suivre Industrie Techno

abonné

Fusion du verre : l'oxy-combustion plus sobre et plus propre

Philippe Passebon
Fusion du verre : l'oxy-combustion plus sobre et plus propre

Préchauffer les gaz pour améliorer la combustion

Une technologie de fusion du verre par oxy-combustion mise au point par Air Liquide a remporté le prix du Produit innovant lors de la deuxième édition des Prix de l’innovation des équipes franco-chinoises.

HeatOx est une technologie de fusion du verre par oxycombustion. Les technologies d’oxycombustion cherchent à récupérer le CO2 le plus concentré possible, en réalisant la combustion avec de l’air le plus concentré en oxygène possible, en cherchant à en éliminer l’azote. Après la combustion, le CO2 produit n’est ainsi plus mélangé avec l’azote et ressort bien plus pur, et est ainsi plus facile à valoriser. La technologie d’Air liquide se différencie des autres car elle inclue le préchauffage à haute température de l’oxygène et du gaz naturel (méthane) en amont. « Généralement, l’oxygène et le gaz naturel sont emmenés à température[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Vers des membres prosthétiques toujours plus humains

Vers des membres prosthétiques toujours plus humains

Lors de la conférence internationale Humanoids 2020, qui s'est déroulée du 19 au 21 juillet, le chercheur italien Antonio[…]

22/07/2021 | SantéRobots
[Video] Grâce à la simulation, Facebook apprend aux robots à s’adapter à différents terrains

[Video] Grâce à la simulation, Facebook apprend aux robots à s’adapter à différents terrains

Arrivée à maturité, l'impression 3D céramique gagne les applications techniques

Arrivée à maturité, l'impression 3D céramique gagne les applications techniques

Bosch inaugure son usine 4.0 de puces à 1 milliard d'euros en Allemagne

Bosch inaugure son usine 4.0 de puces à 1 milliard d'euros en Allemagne

Plus d'articles