Nous suivre Industrie Techno

Fukushima : Comment Areva va décontaminer l'eau

Fukushima : Comment Areva va décontaminer l'eau

Le procédé d'Areva expliqué par Thierry Varet, directeur technique

© DR

Alors que Tepco cherche à mettre en place un système de refroidissement sur le réacteur numéro 1 à Fukushima, l’électricien japonais doit en parallèle gérer ses déchets radioactifs. Il a accepté pour cela l’aide du français Areva, qui va installer sur le site une station d’épuration de gros débit.

Le procédé employé, dit de co-précipitation, consiste à séparer les éléments radioactifs de l’eau qui peut ensuite être traitée, puis réutilisée pour le refroidissement des réacteurs.

Dans cette vidéo, Thierry Varet, directeur technique chez Areva, explique le procédé mis en œuvre à Fukushima :

 



 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Grâce à notre technologie, nous parvenons jusqu'à doubler la durée de vie des batteries lithium-ion de secours », affirme Arnaud Delaille de PowerUp

« Grâce à notre technologie, nous parvenons jusqu'à doubler la durée de vie des batteries lithium-ion de secours », affirme Arnaud Delaille de PowerUp

La jeune pousse PowerUp a annoncé, lundi 7 juin, la commercialisation d'un « boîtier intelligent » qui promet[…]

La propulsion hybride, une piste pour réduire les émissions de CO2 des avions régionaux et des moyen-courriers

Dossiers

La propulsion hybride, une piste pour réduire les émissions de CO2 des avions régionaux et des moyen-courriers

Avion à hydrogène : Airbus, Air Liquide et groupe ADP s’associent pour imaginer les aéroports de demain

Avion à hydrogène : Airbus, Air Liquide et groupe ADP s’associent pour imaginer les aéroports de demain

« Une volonté politique forte est nécessaire pour atteindre nos objectifs de décarbonation », déclare Anne Bondiou-Clergerie (Gifas, Corac)

Dossiers

« Une volonté politique forte est nécessaire pour atteindre nos objectifs de décarbonation », déclare Anne Bondiou-Clergerie (Gifas, Corac)

Plus d'articles