Nous suivre Industrie Techno

Fujitsu met les serveurs au régime sec

Ridha Loukil
Fujitsu met les serveurs au régime sec

serveur PRIMERGY RX300 S7

Le constructeur informatique japonais introduit une génération de serveurs biprocesseurs écoconçus. A la clé, une réduction de la consommation d’énergie atteignant 73 % par rapport à la génération précédante.

La course à l’efficacité énergétique des datacenters stimule l’innovation des constructeurs informatiques.  Avec sa nouvelle génération de serveurs biprocesseurs x86 Primergy, Fujitsu revendique le record d’efficacité énergétique dans ce domaine.

Ces machines bénéficient d’une gestion de l'alimentation simplifiée, associée à des alimentations modulaires à 94 % de rendement. De quoi réduire jusqu'à 73 % les coûts énergétiques par rapport à la génération précédente. Basée sur la toute dernière gamme de processeurs Intel Xeon E5, elles améliorent cependant les performances générales jusqu'à 80 %.

Grâce à ces performances écoénergétiques, les utilisateurs pourront augmenter la charge de travail des serveurs de deux tiers pour le même niveau d’alimentation électrique sans alourdir leur facture d’électricité ni mettre en péril le système de refroidissement du centre de données.

Les serveurs Primergy seront disponibles en France dès le mois d’avril 2012 à partir de 2 750 € HT.

Ridha Loukil

Pour en savoir plus, cliquer ICI

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le projet GAIA-X de plate-forme cloud européenne dévoile son architecture technique

Le projet GAIA-X de plate-forme cloud européenne dévoile son architecture technique

GAIA-X dévoile son architecture technique. Présenté officiellement le 4 juin par les ministres allemand et français de[…]

Pour bien commencer la semaine, le vol historique de SpaceX vers la station spatiale internationale

Pour bien commencer la semaine, le vol historique de SpaceX vers la station spatiale internationale

StopCovid : le Parlement français vote en faveur de l’application mobile de contact tracing

StopCovid : le Parlement français vote en faveur de l’application mobile de contact tracing

Que sait-on de StopCovid, l'application controversée qui entre en débat au Parlement ?

Que sait-on de StopCovid, l'application controversée qui entre en débat au Parlement ?

Plus d'articles