Nous suivre Industrie Techno

Fujitsu et l’institut Fraunhofer coopèrent dans la nanoélectronique

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,
Fujitsu et l’institut Fraunhofer coopèrent dans la nanoélectronique

Des échanges croisés de technologies et de savoir-faire

© DR

L’électronicien japonais et l’institut de recherche allemand échangent compétences et propriété intellectuelle pour assurer le développement de puces spécifiques aux clients.

Fujitsu et l’Institut Fraunhofer IIS étendent leur coopération, engagée début 2010, par de nouveaux projets de recherche et développement. L'accent est mis sur des applications dans les domaines du multimédia, du traitement d'image et de la navigation pour l’automobile, l’industrie et les télécommunications.

L’électronicien met à disposition de son partenaire ses bibliothèques de technologies nanométriques analogiques et numériques, son pool de propriété intellectuelle et ses compétences. L’Institut Fraunhofer IIS apporte, quant à lui, ses propres actifs de propriété intellectuelle, et son expérience dans la conception de circuits intégrés et systèmes.

Fujitsu produit des prototypes de circuits intégrés en gravure de 90 et 65 nm sur des tranches multiprojets, réduisant ainsi les coûts pour les clients. Pour ses recherches, l’Institut Fraunhofer IIS aura accès à cette plate-forme technologique.

Ridha Loukil

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un avenir sans compromis pour les transistors à haute puissance

Fil d'Intelligence Technologique

Un avenir sans compromis pour les transistors à haute puissance

Concevoir un transistor est souvent affaire de compromis. La diminution de la résistance pour réduire les pertes d’énergie[…]

07/04/2021 | Transistor
[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

[Portrait] Fabrice Semond, le chercheur qui façonne les surfaces de silicium atome par atome

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

Fil d'Intelligence Technologique

Des transistors en phosphore noir pour déguiser les puces électroniques face aux hackers

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

« Nous souhaitons diviser par cinquante les coûts de la technologie RFID », avance Etienne Perret (Grenoble INP)

Plus d'articles