Nous suivre Industrie Techno

Fujitsu entre sur le marché des assistants personnels

Ridha LOUKIL
Le constructeur japonais lancera en 2002 un produit professionnel basé sur la plate-forme PocketPC.
Fujitsu, le numéro deux mondial de l'informatique, affiche ses ambitions dans les assistants personnels numériques. En 2002, il devrait lancer un produit basé sur la prochaine version de la plate-forme logicielle PocketPC de Microsoft.

Cet assistant vise en priorité des applications professionnelles telles que l'automatisation de la gestion de force de vente, l'optimisation du réseau d'approvisionnement ou encore le travail collaboratif. >b>Les applications de divertissement multimédia chez les particuliers ne sont pas pour autant écartées. 

Après Sony et plus récemment Toshiba, Fujitsu est le troisième géant japonais à entrer sur ce marché où n'étaient présents que deux constructeurs nippons: Casio et Sharp. Un autre poids lourd est attendu sur ce marché en 2002: NEC, le deuxième constructeur informatique au Japon.Le marché des assistants personnels, largement dominé aujourd'hui par l'américain Palm, suscite toutes les convoitises. En plus des spécialistes comme Psion, Handspring ou Handware, on voit arriver de plus en plus d'acteurs de l'informatique (HP, Compaq, IBM ...etc.) et même de la téléphonie (Siemens, Sagem, Mitsubishi, Nokia, Ericsson...etc.). On peut se demander s'il y a de la place sur un marché aussi étroit pour autant de monde.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L’Inria et l’Inserm renforcent leurs liens sur la question du numérique appliqué à la santé

L’Inria et l’Inserm renforcent leurs liens sur la question du numérique appliqué à la santé

60 millions d’euros sont alloués à un Programme et équipements prioritaires de recherche (PEPR) sur la santé et le[…]

« Le Zero Trust est la seule façon réaliste de protéger son réseau aujourd’hui », avance Bernard Ourghanlian directeur technique et sécurité à Microsoft France

« Le Zero Trust est la seule façon réaliste de protéger son réseau aujourd’hui », avance Bernard Ourghanlian directeur technique et sécurité à Microsoft France

Trois plateformes XDR lancées lors des Assises de la cybersécurité

Trois plateformes XDR lancées lors des Assises de la cybersécurité

Comment Owkin entraîne des modèles d'IA sans transférer les données avec le federated learning

Comment Owkin entraîne des modèles d'IA sans transférer les données avec le federated learning

Plus d'articles