Nous suivre Industrie Techno

Frédéric Mazzella orchestre une nouvelle mobilité

Frédéric Mazzella orchestre une nouvelle mobilité

Frédéric Mazzella est le fondateur de Blablacar, champion mondial du covoiturage.

© dr

Gardez ces cinquante-là à l'oeil. Aujourd'hui, demain, ce sont eux qui "font", et même qui "sont" l'innovation à la française. Les 50 personnalités incontournables dont Industrie & Technologies vous livre le portrait jouent toutes un rôle de premier plan. C'est le cas de Frédéric Mazzella, fondateur du célèbre site de covoiturage Blablacar. Ce jeune Français multidiplômé et adepte du piano a révolutionné la mobilité. 

La pépite tricolore Blablacar s’est imposée comme le champion mondial de covoiturage. Mais avant de se lancer dans cette aventure entrepreneuriale en 2006, Frédéric Mazzella a multiplié les diplômes. L’entrepreneur, par ailleurs passionné de musique, est diplômé de l’ENS Ulm en physique, d’un master en informatique de Stanford et d’un MBA de l’Insead. Il débute sa carrière à la Nasa puis rejoint le géant des télécoms NTT au Japon, en tant que chercheur scientifique.

C’est lors de son séjour dans la Silicon Valley qu’il attrape le virus d’entreprendre. L’idée de Blablacar née, quant à elle, lors d’un voyage en Vendée pour rejoindre sa famille lors des fêtes de fin d’année. Trains bondés et prix exorbitants interpellent Frédéric Mazzella alors que sur la route, les voitures, elles, sont vides. Fort de ce constat, le Vendéen décide de lancer le site covoiturage.fr, rebaptisé par la suite Blablacar. La plate-forme peine à décoller et pendant plusieurs mois, Frédéric Mazzella ne se rémunère pas. Cette persévérance, il la tient de ses parents, et plus particulièrement de son père, relate un article de Libération. Professeur de maths, ce dernier lui apprend à compter en binaire dès l’école maternelle !

Aujourd’hui, le succès de Blablacar est incontestable. En septembre 2015, l’entreprise revendiquait plus de 20 millions d’utilisateurs dans 19 pays. C’est aussi à cette date que Frédéric Mazzella a officialisé une levée de fonds record de 200 millions de dollars (environ 177 millions d’euros). Objectif : accélérer le développement à l’international, notamment dans les pays émergents en Asie et en Amérique Latine. En moins de 10 ans, la jeune pousse est devenue une licorne. 

Consultez notre sélection des 50 personnalités qui font l’innovation en France

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Trois plateformes XDR lancées lors des Assises de la cybersécurité

Trois plateformes XDR lancées lors des Assises de la cybersécurité

Centraliser les données de cybersécurité de différentes sources pour assurer une analyse globale en évitant la[…]

Comment Owkin entraîne des modèles d'IA sans transférer les données avec le federated learning

Comment Owkin entraîne des modèles d'IA sans transférer les données avec le federated learning

Cybersécurité industrielle : 6 mois pour sécuriser une usine

Dossiers

Cybersécurité industrielle : 6 mois pour sécuriser une usine

Des millions de modèles de machine learning pour accélérer le contrôle qualité chez Volkswagen

Des millions de modèles de machine learning pour accélérer le contrôle qualité chez Volkswagen

Plus d'articles