Nous suivre Industrie Techno

Fraises d’ébauche à 90°

Jean-François Preveraud
Fraises d’ébauche à 90°

Une fraise d'ébauche à haut débit de copeaux.

© DR

Ingersoll ajoute des fraises à surfacer-dresser ayant un angle d’attaque de 90° à son programme de fraises d’ébauche PowerMax.

Ingersoll complète son programme PowerMax de fraises à surfacer avec un angle d’attaque de 45°, avec des fraises à surfacer-dresser ayant un angle d’attaque de 90°.

Ces outils offrent une alternative aux fraises à surfacer-dresser d’ébauche PowerMax, utilisant des plaquettes LSE et LPE. Elles permettent des profondeurs de coupe allant jusqu’à 23 mm maxi. Ces fraises couvrent des diamètres allant de 125 à 315 mm.

Les nouvelles plaquettes DPMR436R103, qui les équipent, bénéficient d’une géométrie procurant une coupe douce, en particulier grâce à l’angle axial plus positif que celui des plaquettes LPE. Leur conception tangentielle à 4 arêtes de coupe, avec un chanfrein spécial protégeant l’arête de coupe, est idéale dans les aciers courants, l’avance par dent peut monter jusqu’à 0,70 mm. Des cales de protection équipent les corps de fraises afin de prévenir les dommages de l’usure ou une casse éventuelle.

Ingersoll renforce ainsi sa palette de fraise d’ébauche et offre des outils modernes exigeant un débit copeau élevé.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.ingersoll-imc.fr
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Power cobots » et robots mobiles, Stäubli renforce ses solutions dédiées à l’usine intelligente

« Power cobots » et robots mobiles, Stäubli renforce ses solutions dédiées à l’usine intelligente

En amont de ses journées de l’innovation, Stäubli a présenté de nouvelles solutions pour l’usine 4.0. Le[…]

« La microfluidique doit sortir des laboratoires pour entrer en production », lance Nicolas Lafitte, responsable du projet européen HoliFAB.

« La microfluidique doit sortir des laboratoires pour entrer en production », lance Nicolas Lafitte, responsable du projet européen HoliFAB.

Un capteur térahertz flexible et configurable pour inspecter les pièces complexes

Fil d'Intelligence Technologique

Un capteur térahertz flexible et configurable pour inspecter les pièces complexes

La sous-traitance industrielle tente le modèle AirBnB

La sous-traitance industrielle tente le modèle AirBnB

Plus d'articles