Nous suivre Industrie Techno

Fracture numérique : Facebook teste son premier drone solaire

Fracture numérique : Facebook teste son premier drone solaire

Facebook a envoyé un premier drone solaire dans la stratosphère.

© Facebook

Marck Zuckerberg s'est félicité sur sa propre page Facebook de la réussite d'un premier test réalisé avec un prototype de drone solaire. Le réseau social a pour ambition de déployer ces engins dans la stratosphère afin d'apporter Internet aux 4 milliards de personnes sur la planète qui n'y ont pas encore accès. 

C’est sur sa page personnelle que Mark Zuckerberg a annoncé la nouvelle : Facebook a testé son premier drone solaire au-dessus du Royaume-Uni.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du projet Internet.org qui vise à apporter une connexion Internet aux régions les plus reculées du monde afin de diminuer la fracture numérique. Dans cette optique, le réseau social aux 1,4 milliard d’utilisateurs avait révélé il y a un an son ambition de déployer une flotte de drones solaires. Reliés entre eux par un système de laser, ces derniers devaient faire office de satellites.

Les premiers tests ont donc été effectués au Royaume-Uni à partir d’un prototype baptisé Aquila, développé par les équipes du Connectivity Lab en partenariat avec la start-up britannique Ascenta. Sur sa page Facebook, Mark Zuckerberg explique que l’engin a l’envergure d’un  Boeing 737, soit environ 28 mètres, mais ne pèse pas plus lourd qu’une voiture. Alimenté par des panneaux solaires, Aquila pourrait stationner pendant plusieurs mois à environ 18 000 mètres d’altitude.

Facebook n’est pas le seul à plancher sur de nouveaux procédés pour apporter Internet aux 4 milliards de personnes sur la planète qui n’y ont pas encore accès. Google développe des ballons géants dans le cadre du projet Loon et mène en parallèle des tests avec les drones solaires de la société Titan Aerospace, achetée en avril 2014.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Avis d’expert] Infiltration des centrales énergétiques : autopsie d’une cyberguerre furtive

Avis d'expert

[Avis d’expert] Infiltration des centrales énergétiques : autopsie d’une cyberguerre furtive

Comment des hackers parviennent-ils à s’infiltrer dans les systèmes d’opération des centrales[…]

Transformateur pour smart grids, reconnaissance gestuelle, polymère de résistance au feu... les innovations qui (re)donnent le sourire

Transformateur pour smart grids, reconnaissance gestuelle, polymère de résistance au feu... les innovations qui (re)donnent le sourire

La commande gestuelle s’intègre dans les technologies de réalité virtuelle et augmentée Qualcomm

La commande gestuelle s’intègre dans les technologies de réalité virtuelle et augmentée Qualcomm

 Un transformateur plus compact pour les smart grids

 Un transformateur plus compact pour les smart grids

Plus d'articles