Nous suivre Industrie Techno

Formule 1 : l’américain Haas Automation aura une écurie en 2016

Formule 1 : l’américain Haas Automation aura une écurie en 2016

En plus du Nascar Haas Automation se lance en Formule 1

© DR

Le fabricant de machines-outils américain Haas Automation noue un partenariat avec la Scuderia Ferrari dans le domaine de l’usinage. Il entend apprendre ainsi rapidement le monde de la Formule 1 en attendant d’avoir sa propre écurie en 2016.

Le constructeur américain de machines-outils Haas Automation, 150 000 machines livrées depuis 1983, a profité du 65e Grand Prix de Grande-Bretagne le week-end dernier, pour officialiser un partenariat avec la Scuderia Ferrari. Outre un aspect technique, qui fera disposer à l’écurie italienne de machines-outils à commande numérique au meilleur niveau, et un aspect marketing qui permettra au fabricant de machines de bénéficier de la notoriété de la marque au cheval cabré, Haas Automation entend bien grâce à ce partenariat apprendre rapidement le monde de la Formule 1.

Gene Haas, le fondateur de Haas Automation, est en effet un passionné de compétition automobile et il dispose déjà d’une écurie de Nascar depuis 2002, Haas CNC Racing devenu Stewart Hass Racing en 2009. Mais Gene Haas entend aller plus loin en créant une écurie de Formule 1, catégorie reine du sport automobile à l’audience mondiale. Pour cela, il a créé en début d’année Haas Racing Developments, qui vient de recevoir une licence de course de la Fédération Internationale Automobile (FIA). Des contacts avancés sont en cours avec l’italien Dallara pour concevoir et fabriquer la coque en composites fibres de carbone de la voiture et avec Mercedes et Ferrari pour sa motorisation. Et c’est Guenther Steiner, ancien directeur technique de Jaguar et Red Bull Racing, qui devrait diriger l’équipe en cours de recrutement.

Les débuts en compétition initialement prévus pour 2015 viennent toutefois d’être reportés à la saison 2016. Mais le projet reste viable. Gene Haas entend en effet mutualiser ses écuries Nascar et F1 en les regroupant au même endroit à Kannapolis (Caroline du Nord, Etats-Unis). Et l’écurie étudie aussi la possibilité d’avoir une usine en Europe pour se rapprocher à la fois de ses partenaires, de ses concurrents, ainsi que des circuits européens où se déroulent la majorité des courses et séances de test.

Notons que Gene Haas dispose aussi depuis mi-2008 de sa propre soufflerie avec tapis roulant jusqu’à 290 km/h, un équipement indispensable en Formule 1, qui est utilisé par de nombreuses écuries.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://int.haascnc.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

Aubert & Duval parie sur le couplage de la forge et de la fabrication additive pour gagner en compétitivité

Aubert & Duval parie sur le couplage de la forge et de la fabrication additive pour gagner en compétitivité

A Toulouse, des drones hybrides à l'assaut des incendies

A Toulouse, des drones hybrides à l'assaut des incendies

Le CEA et AddUp s'associent pour développer la fabrication additive dédiée au secteur de l'énergie

Le CEA et AddUp s'associent pour développer la fabrication additive dédiée au secteur de l'énergie

Plus d'articles