Nous suivre Industrie Techno

Ford Focus, les secrets de conception de la voiture la plus vendue au monde

Thibaut De Jaegher

Mis à jour le 29/09/2014 à 11h36

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Ford Focus, les secrets de conception de la voiture la plus vendue au monde

© Ford

En trois ans, la Ford Focus s'est imposée comme une référence dans le monde de l'automobile. Elle est devenue en 2012 la voiture la plus vendue au monde. Une performance largement sous-tendue par la stratégie de développement impulsé par Alan Mullaly.

La voiture la plus vendue au monde est américaine. Normal, dites-vous : les Etats-Unis sont encore le deuxième marché mondial de l'automobile... Mais vous vous trompez. Si les origines du modèle le plus demandé sur la planète sont bien "US", ce n'est pas à son pays natal qu'elle doit son titre, mais à sa bonne tenue de route sur tous les marchés mondiaux. La Ford Focus -puisque c'est de cette voiture que l'on parle- s'est vendue en 2012 à plus de 1 million d'exemplaires dans une vingtaine de pays. Son marché le plus fort est la Chine, mais il ne représente que 20% de ses volumes. Plus étonnant, pour décrocher son titre, la Focus ne se place que rarement comme la voiture la plus vendue dans les palmarès locaux. Toujours bien placée mais jamais championne, c'est sa régularité sur tous les terrains qui a fait d'elle la championne du monde toute catégorie.

Un joli succès qui valide la stratégie déployée par Alan Mullaly : la "One Ford strategy". Initiée avant la crise de 2009 mais accentuée fortement à cette époque, cette vision prend à contre-pied la pensée dominante en cours dans l'automobile aujourd'hui : l'hypersegmentation. Ford, lui, a décidé de ne pas différencier ses modèles à outrance selon les marchés mais de développer des véhicules à vocation mondiale en appliquant les mêmes méthodes de design, d'engineering, de production, de marketing et de ventes partout, de la Chine à l'Europe, des Etats-Unis à la Russie.

Simple sur le papier, cette stratégie exige de réunir plusieurs conditions pour être menée à bien. Au niveau de l'engineering, il faut au préalable développer une architecture technique "facilement" industrialisable. Dès 2007, Ford a donc fait le choix de réduire le nombre de plateformes de production de 27 à 14 (87% de ses volumes). Focus fut l'un des premiers modèles à profiter des avantages de cette stratégie avec la plateforme "global-C", qui sert de support à dix autres modèles.

Cette stratégie permet évidemment de réduire fortement les coûts de développement, mais surtout d'organiser un réseau de production extrêmement efficace autour d'un modèle. Il est en effet impensable de concentrer la fabrication d'une voiture sur un seul site, qui exporterait ses modèles partout sur la planète. Ford a donc mis en place une organisation au cordeau en matière industrielle. Le constructeur américain fabrique la Focus en Europe, Amérique du Nord, en Afrique, en Asie, notamment en Thaïlande et en Chine où il vient d'ouvrir une usine  pour soutenir la croissance des ventes.

Enfin, au niveau marketing, la stratégie de la voiture mondiale exige un nom à potentiel planétaire. C'est le cas de Focus. Cela permet de faire d'énormes économies d'échelle en marketing et publicités. Ford a d'ailleurs réalisé 50 spots télévisés pour "vendre" son modèle à travers le monde. La seule latitude des services marketing pays étant de choisir dans ce pot commun le spot le plus adapté. Apparemment, une méthode payante !

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Comment Renault embarque des fils recyclés à bord de sa nouvelle Zoé

Comment Renault embarque des fils recyclés à bord de sa nouvelle Zoé

Pour sa nouvelle Zoé, Renault utilise un tissu produit à partir de matériaux recyclés. Le résultat d'un[…]

Avec le bi-level equalizer, Sandrine Mubenga veut optimiser et recycler les batteries lithium-ion à moindre coût

Avec le bi-level equalizer, Sandrine Mubenga veut optimiser et recycler les batteries lithium-ion à moindre coût

Comment l’usine de Zwickau s’est transformée pour produire l’ID.3, la nouvelle coqueluche électrique de Volkswagen

Comment l’usine de Zwickau s’est transformée pour produire l’ID.3, la nouvelle coqueluche électrique de Volkswagen

Éolien offshore, gaz de synthèse, cyber-sécurité automobile… les meilleures innovations de la semaine

Éolien offshore, gaz de synthèse, cyber-sécurité automobile… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles