Nous suivre Industrie Techno

Flavio Dormont voyage dans l'infiniment petit

Flavio Dormont voyage dans l'infiniment petit

© Pascal Guittet

Pour mener à bien son projet de recherche, il a appris le coréen. Flavio Dormont, 26 ans, qui s'est déplacé en Corée du Sud et aux Etats-Unis pour travailler sur la dépollution des eaux par des nanoparticules, a reçu le prix "international" des Trophées des ingénieurs du futur, décernés le 6 décembre par les rédactions d'Industrie & Technologies et l'Usine Nouvelle.

Etudiant, Flavio Dormont choisit la Corée pour un stage de son cursus à l’ESPCI ParisTech. Diplôme d’ingénieur et master de sciences en poche, il travaille pendant six mois au MIT sur des nanoparticules capables d’encapsuler un traitement contre le cancer. Puis retourne pendant deux ans en Corée au sein du Center for nanoparticle research. Flavio Dormont apprend le coréen, et planche sur un procédé de traitement des eaux polluées par des nanoparticules magnétiques, qui devrait donner lieu à un brevet courant 2017.

                    >> Découvrez l'intégralité du portrait de Flavio Dormont sur le site de nos confrères de l'Usine Nouvelle

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Nous voulons créer en France un Tesla de la batterie sodium-ion », affirme Laurent Hubard, directeur de Tiamat Energy

« Nous voulons créer en France un Tesla de la batterie sodium-ion », affirme Laurent Hubard, directeur de Tiamat Energy

Tiamat Energy a annoncé le 21 novembre son intention de construire la première ligne de production de batteries sodium-ion au monde,[…]

Un béton fibré plus écologique pour renforcer les ouvrages

Fil d'Intelligence Technologique

Un béton fibré plus écologique pour renforcer les ouvrages

Pour bien commencer la semaine : HeXplora, l'open innovation selon Segula Technologies

Pour bien commencer la semaine : HeXplora, l'open innovation selon Segula Technologies

« Nous voulons favoriser l’appropriation de la fabrication additive par les industriels », affirme Guillaume de Crevoisier, directeur commercial mondial des solutions d'impression 3D chez Arkema

« Nous voulons favoriser l’appropriation de la fabrication additive par les industriels », affirme Guillaume de Crevoisier, directeur commercial mondial des solutions d'impression 3D chez Arkema

Plus d'articles