Nous suivre Industrie Techno

Filtrage des fumées, bus hydrogène, kérosène « vert »… les meilleures innovations de la semaine

Xavier Boivinet
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Filtrage des fumées, bus hydrogène, kérosène « vert »… les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié notre article sur le nouveau dispositif de filtration des fumées de navires testé par La Méridionale cet été. Vous avez également aimé notre article sur l’inauguration de la première station de recharge pour les bus à hydrogène en France. Enfin, la production de kérosène à partir d’air et de soleil vous a visiblement intrigués.

La Méridionale filtre ses fumées avec du bicarbonate de sodium

La compagnie maritime qui relie Marseille à la Corse teste jusqu’à octobre un nouveau dispositif d’épuration des fumées – baptisé le Piana – sur son navire amiral. Différent des scrubbers qui ne neutralisent que le dioxyde de soufre (SOx), ce système de filtration unique au monde capte le SOx et près de 90% des particules fines et des métaux lourds présents dans les fumées des navires. Il utilise du bicarbonate de sodium injecté à la sortie des moteurs, dans le collecteur des gaz d’échappement.

La première station-service française pour bus à hydrogène

Engie et McPhy ont inauguré la première station française pour recharger les bus à hydrogène le 21 juin à Houdain (Pas-de-Calais). L’hydrogène est produit sur place par électrolyse de l’eau à partir d’électricité renouvelable. Les travaux débutés en 2017 sont à présent achevés et des essais en condition réelle auront lieu cet été. Présentés le même jour, les bus munis d’une pile à hydrogène et d’une batterie devraient rouler « à la fin de l’été ».

Produire du kérosène à partir d’air et de soleil

Voilà ce que réalise l’installation expérimentale inaugurée le 13 juin dernier à Móstoles, près de Madrid, par l’Institut IMDEA Energy ; partie prenante du projet européen Sun to Liquid, lancé en 2016. Une démonstration, inédite en conditions réelles, d’un cycle thermochimique transformant le CO2 et l’eau extraits de l’air en hydrocarbures. Avec à la clé un bilan carbone réduit de plus de 90% par rapport à un carburant d’origine fossile.

L’heure du bilan pour Vasco 2

Lancé en 2016, ce projet vise à cultiver des micro-algues à partir du CO2 présent dans les fumées industrielles de la zone industrialo-portuaire de Fos-Sur-Mer. Publiées le 25 juin, les conclusions du projet valident l'efficacité du procédé en matière de bio-assimilation du CO2. Le système optimisé a permis de capter dans la biomasse 60% du CO2 injecté.

Acome augmente la flexibilité des câbles en XLPE

L’entreprise française propose une alternative aux câbles munis d’une gaine silicone – habituellement utilisés pour les véhicules électriques - avec des performances similaires mais moins chers. Pour cela, elle utilise une gaine en polyéthylène réticulé (XLPE), moins coûteux que le silicone, composée de plusieurs couches et produite grâce à un procédé de coextrusion.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« La donne change pour la récupération de chaleur fatale dans l’industrie », lance Gilles David, PDG d’Enertime

« La donne change pour la récupération de chaleur fatale dans l’industrie », lance Gilles David, PDG d’Enertime

La récupération de chaleur fatale dans l'industrie est un gisement majeur d'efficacité énergétique : 50[…]

Comment le Syndicat des énergies renouvelables veut accélérer le développement des EnR en France

Comment le Syndicat des énergies renouvelables veut accélérer le développement des EnR en France

Trois projets smart city dévoilés au QG Digital d'Engie

Trois projets smart city dévoilés au QG Digital d'Engie

Des bactéries génétiquement modifiées pour produire des hydrocarbures

Des bactéries génétiquement modifiées pour produire des hydrocarbures

Plus d'articles