Nous suivre Industrie Techno

Figaro définit la box de l’Internet du futur

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,
Figaro définit la box de l’Internet du futur

Box développée et fabriquée par Technicolor

Le projet européen FIGARO planche sur la box du futur et les applications qu’elle rendrait dans les domaines des loisirs, de la domotique, de l'énergie ou de la santé.

A quoi ressemblera la passerelle domestique Internet (la ''box'') du futur ? Ce sera au projet européen FIGARO (Future Internet Gateway-based Architecture of Residential netwOrks) de donner la réponse. Lancé à Paris à la fin 2010 dans le cadre 7e PCRD, il réunit les principaux fabricants européens de terminaux (box et décodeurs), des opérateurs télécoms, des universités, des instituts de recherche et des éditeurs de logiciels. Objectif : définir le rôle de la passerelle domestique dans le développement de l'internet du futur, au travers d’une expérience multimédia de haute qualité et d’applications-clés comme la e-santé et la gestion de l'énergie, qui offriront des avancées considérables, tant pour l'industrie que pour les utilisateurs.

FIGARO travaille à la conception d’une architecture de réseau et de services pour offrir des services de toutes catégories sur les différents terminaux de la maison. L'efficacité et la pérennité de ce projet reposent sur la mutualisation et l'interopérabilité, afin de permettre aux fournisseurs de services de différents secteurs de collaborer sur les mêmes réseaux et plates-formes. Enfin, FIGARO analyse la place que pourrait jouer la Box dans le Cloud Computing, la gestion de contenu, la supervision des réseaux domestiques, et l'intégration de la domotique dans les architectures à haut débit.

Les membres du consortium FIGARO sont à ce jour les suivants : Technicolor ex-Thomson (France) ;  Martel GmbH (Suisse) ; Université Pierre et Marie Curie (France) ; Politecnico di Torino (Italie) ; Telefonica I + D (Espagne) ; Eurecom (France) ; Philips Consumer Lifestyle (Pays-Bas) ; TNO (Pays-Bas) ; Guavus Network Systems (Inde) ; Home Automation Europe (Pays-Bas) et l'Université de Waterloo (Canada). Avec Technicolor pour chef de file, ce projet se déroule d’octobre 2010 à octobre 2013, et est soutenu à hauteur de 5 millions d’euros par la Commission européenne.

Ridha Loukil

Pour en savoir plus : http://www.ict-figaro.eu/

 
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Anywaves s’allie à Syrlinks pour déployer ses mini-antennes pour satellites à l’international

Anywaves s’allie à Syrlinks pour déployer ses mini-antennes pour satellites à l’international

Pour distribuer à l’international ses antennes miniatures en bandes S et X pour satellites, la start-up issue du Centre national[…]

06/07/2020 | SpatialImpression 3D
OneWeb et son projet de constellation de satellites repartent sous la houlette du gouvernement britannique et de l'opérateur télécoms Bharti

OneWeb et son projet de constellation de satellites repartent sous la houlette du gouvernement britannique et de l'opérateur télécoms Bharti

Un pas de plus vers l'Internet quantique avec l'émission de photons intriqués par le nanosatellite SpooQy-1

Un pas de plus vers l'Internet quantique avec l'émission de photons intriqués par le nanosatellite SpooQy-1

C-V2X : Qualcomm poursuit son travail d’évangélisation en faveur de la 5G pour le véhicule autonome

C-V2X : Qualcomm poursuit son travail d’évangélisation en faveur de la 5G pour le véhicule autonome

Plus d'articles