Nous suivre Industrie Techno

[FIC 2020] L'industrie, nouvel eldorado des spécialistes de la cyber

Industrie et Technologies
[FIC 2020] L'industrie, nouvel eldorado des spécialistes de la cyber

A l'occasion du Forum international de la cybersécurité (FIC) qui se tient à Lille du 28 au 30 janvier, de nombreux spécialistes ont dressé un état des lieux des solutions existantes en matière de cyber industrielle. Encore à ses balbutiements, ce marché est amené à croître fortement dans les prochaines années et attire de nombreux acteurs.

L’édition 2020 du FIC, Forum international de la cybersécurité, qui se tient à Lille du 28 jusqu’au 30 janvier, est l’occasion pour les spécialistes des systèmes d’informations industriels (OT) de présenter un état des lieux de la cyber en milieu industriel. Selon eux, l’industrie est un marché en pleine expansion sur lequel tous les acteurs voudront être présents dans les années à venir.

Pour Mourad Doumer, consultant en cybersécurité et formateur chez Schneider Electrics, la prise de conscience des risques chez les industriels est récente. « Depuis deux ans, ils sont conscients des menaces et commencent à réfléchir aux mesures à prendre, précise-t-il. Mais, on en est aux balbutiements. Les conséquences d’une éventuelle rupture de services les inquiètent et représentent un coût bien plus élevé qu’un investissement en cybersécurité. »

Même constat du côté de chez Belden, spécialiste américain des solutions informatiques industrielles. « Depuis deux à trois ans, avec l’industrie 4.0 et la convergence de l’informatique d’entreprise (IT) et du système d’information industriel, les industriels sont sensibles au discours de défense mais passent peu à l’acte », renseigne Laurent Lebret, distributeur de la marque dans l’Hexagone. L’OT a 20 ans de retard par rapport à l’IT. » Les solutions proposées par Belden pour sécuriser l’OT complètent depuis peu son offre globale. « C’est un secteur relativement nouveau pour nous. On présente pour la première fois au FIC la solution Data Diode Hirschmann, créée par Belden, il y a un an. En cas de menace, les communications de l’IT vers l’OT sont bloquées, tandis que l’inverse est maintenue ». De quoi assurer la résilience de la production, même en cas d’attaque.

Des nouvelles solutions en démo

Pour faciliter la cybersécurité des deux systèmes, Forescout propose une solution globale. Editeur et concepteur de logiciels de sécurité pour l’IT depuis 19 ans, Forescout a fusionné il y a un an avec Security Matters, spécialisé dans la sécurité de l’OT. « Ils ont développé une expertise dans la capacité à comprendre les technologies propriétaires des process des clients, explique Julien Tarnowski, directeur régional France-Luxembourg. Nous avons développé Silent Defense qui combine nos deux technologies et permet d’avoir une vue globale de la chaîne de production. » Sortie il y a quelques mois, cette solution permet d’effectuer un inventaire des ensembles connectés, de remonter les éventuelles attaques, et de les bloquer sans impacter la chaîne de production.

Le salon est l’occasion pour le géant Thales de présenter pour la première fois sa solution Cybels analytics pour les attaques où il y a peu ou pas de signatures. « Un algorithme associé à une solution d’intelligence artificielle permet de détecter automatiquement une anomalie sans même l’existence d’une règle préétablie, explique-t-on sur le stand. Un certain nombre de paramètres sont définis : le nombre de connexions, la longueur de l’URL, par exemple. » Bien installé sur le marché, Thales vient d’officialiser lors du salon un partenariat avec General Electric de sensibilisation, de formation, et de solution à destination des acteurs de l’énergie, « 3ème secteur le plus attaqué après le public et celui de la banque et des finances », précise Laurent Moury, vice-président en charge de la cybersécurité chez Thales.

Nadia Daki

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Snake, le ransomware qui attaque l'usine

Snake, le ransomware qui attaque l'usine

Des chercheurs en sécurité ont découvert un rançongiciel capable de neutraliser un grand nombre de logiciels[…]

IoT : près de 60% des objets connectés d'entreprise sont vulnérables aux cyberattaques, selon Palo Alto Networks

IoT : près de 60% des objets connectés d'entreprise sont vulnérables aux cyberattaques, selon Palo Alto Networks

Supercalculateur, train à hydrogène et centrale à électrolyse…. Les meilleures innovations de la semaine

Supercalculateur, train à hydrogène et centrale à électrolyse…. Les meilleures innovations de la semaine

Deep Tech Week :  l'écosystème français du quantique veut accélérer la R&D

Deep Tech Week : l'écosystème français du quantique veut accélérer la R&D

Plus d'articles