Nous suivre Industrie Techno

Fibroline imperméabilise les textiles sans eau ni solvants

Hugo Leroux
Fibroline imperméabilise les textiles sans eau ni solvants

Le procédé de Fibroline permet d'imprégner un textile non tissé à l'aide d'une poudre

© DR

Grâce à l’imprégnation par voie sèche, la société rhodanienne propose une solution pour fonctionnaliser des textiles, tout en coupant le robinet d’eau et l’utilisation de solvants. 

Pour conférer de nouvelles propriétés aux textiles, Fibroline a développé l’imprégnation électrostatique. C’est une technique dite ''par voie sèche'' : plutôt que de diluer un revêtement dans un solvant et d’en imprégner le matériau à traiter, la société le réduit sous forme de poudres. Elle emploie ensuite un champ électrique alternatif pour mettre ces poudres en mouvement. Les fines particules ainsi agitées viennent se loger au creux des fibres des textiles poreux. Suivant la nature du matériau et la fonction recherchée, Fibroline conçoit une formulation de poudre adéquate et ajuste le champ électrostatique pour garantir une pénétration optimale.

L’avantage du procédé est d’abord environnemental puisqu’il abolit tout recours à des solvants ou à de l’eau. Il offre aussi une alternative aux additifs classiques. Grâce à ces poudres, l’industriel Beaulieu a ainsi pu remplacer le revêtement latex de ses moquettes d’exposition et améliorer leur recyclabilité. La ligne en service chez Beaulieu traitera jusqu’à 25 millions de mètres carrés de moquette par an. Fibroline a également reçu le prix de l’innovation Techtextil à Francfort pour un procédé de fabrication de tapis de voiture non  latexés.

En parallèle, Fibroline s’intéresse au marché des composites comme débouché potentiel de son procédé. Elle étudie notamment la possibilité d’intégrer les résines thermodurcissables aux fibres sans recourir à une imprégnation par voie humide.

Hugo Leroux

Pour en savoir plus : http://www.fibroline.com

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Nous voulons favoriser l’appropriation de la fabrication additive par les industriels », affirme Guillaume de Crevoisier, directeur commercial mondial des solutions d'impression 3D chez Arkema

« Nous voulons favoriser l’appropriation de la fabrication additive par les industriels », affirme Guillaume de Crevoisier, directeur commercial mondial des solutions d'impression 3D chez Arkema

Le chimiste français Arkema a inauguré le 15 novembre son nouveau centre mondial d’excellence dédié aux[…]

Des pâtes photosensibles pour les circuits imprimés de la 5G

Des pâtes photosensibles pour les circuits imprimés de la 5G

Des pérovskites inorganiques pour des cellules photovoltaïques plus stables

Fil d'Intelligence Technologique

Des pérovskites inorganiques pour des cellules photovoltaïques plus stables

Éolien offshore, gaz de synthèse, cyber-sécurité automobile… les meilleures innovations de la semaine

Éolien offshore, gaz de synthèse, cyber-sécurité automobile… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles