Nous suivre Industrie Techno

Festivals : Des smartphones chargés tout le temps et partout

CLAIRE LECOEUVRE
Festivals : Des smartphones chargés tout le temps et partout

Recharges Mana de Global Charger

L'été est aussi la saison des festivals. Dans cette série, nous vous proposons de découvrir les technologies qui peuvent s'avérer utiles lors de ces grands rassemblements. Dans ce deuxième épisode, une solution pour mettre fin à la galère des smartphones déchargés en plein festival. Global charger propose des batteries nomades le temps de l’événement.

Qui n’a jamais eu besoin de recharger son téléphone hors de chez soi, dans un bar, un restaurant ou n’importe quel autre lieu ? Pendant les festivals, la question est encore plus critique puisque peu de prises sont disponibles. Pourtant les festivaliers utilisent de plus en plus leur smartphone pour twitter, aller sur Facebook, envoyer des sons et des vidéos, utiliser leurs applications. La start-up Global charger propose la solution : des recharges pleines à emporter avec soi. François Oger et Nicolas Khomiakov ont développé un mur dans lequel ils rechargent leurs Manas, des batteries nomades. Les festivaliers peuvent ainsi, en échange d’une caution de 20 euros, récupérer une batterie pour charger leur téléphone. Moins de 2 heures suffisent pour retrouver 100% d'autonomie grâce à la réserve de 2500 milliampère-heure (mAh). Les festivaliers ou les vacanciers peuvent l’échanger lorsque c’est nécessaire avec une nouvelle recharge soit directement au mur à batteries soit auprès d’équipes mobiles. « Le mur recharge 330 batteries en même temps et en deux heures. Tout cela pour la consommation d’un ordinateur », détaille le co-fondateur François Oger. En ce qui concerne la batterie, elle est de type lithium-ion-polymère, fabriquée en Chine et imaginée par une autre start-up française : Accoo. Elle s’avère relativement pratique grâce à sa petite taille 10 cm de long sur 6 de large pour un poids de 65 grammes.

 

Le mur à recharges de Global Charger

 

Le 30 juin 2016, Global charger a été désigné lauréat du concours Garonne Start-up, organisé par la région Aquitaine, le Garorock et l’office de tourisme du Val de Garonne. L’équipe a ainsi décidé d’écumer les festivals à raison d’un par semaine pendant trois mois. L’objectif est de tester leur concept sur 1 million de personne. Côté stratégie économique, les fondateurs veulent que le service soit gratuit pour les participants. Ils se tournent donc vers l’achat par la publicité. « Les organisateurs vendent le concept à des sponsors qui veulent faire de la publicité », précise François Oger. Lors des festivals, l’entreprise Save finance l’équipe contre la publicité qu’elle colle sur leur mur à batteries.

Certains festivals ont testé d’autres solutions. « Le Hellfest [festival très à la pointe dans l’usage de nouvelles technologies - ndlr] utilise des zones de rechargement avec des casiers. Mais il faut faire la queue et attendre que son téléphone charge. Là, il nous faut une minute pour prendre un chargeur ». Pour l’instant, 86% des utilisateurs rapportent la batterie.

Dès 2014, la start-up avait commencé par proposer une valise de recharge pour les bars et les restaurants, puis s’est diversifiée avec l’événementiel. Ils se sont lancés avec leur Mana dès mars 2016 dans les festivals. Garorock, Reggae sun ska, Le jardin du Michel, La route du Rock et d’autres se verront ainsi équipés de batteries nomades.

Et pour aller plus loin, les deux fondateurs  souhaitent développer un dongle Wi-Fi, constitué d’une carte Sim qui capte le réseau professionnel 4G de Bouygues et le diffuse en Wi-Fi. Ajouté à la batterie, cela permettrait aux festivaliers de se connecter à plusieurs avec un réseau sécurisé et moins saturé que la 4G des smartphones individuels.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Aux GaroCamp Days, toutes les technologies pour les festivals

Aux GaroCamp Days, toutes les technologies pour les festivals

L'été est aussi la période des festivals. Dans cette série, nous vous proposons de découvrir les technologies[…]

Electroménager : Boulanger lance les pièces détachées imprimables en 3D

Electroménager : Boulanger lance les pièces détachées imprimables en 3D

Tally surveille l’approvisionnement des rayons en permanence

Tally surveille l’approvisionnement des rayons en permanence

Noël Tech 2015 : Le PLM se cache derrière la lingerie fine chez Triumph

Noël Tech 2015 : Le PLM se cache derrière la lingerie fine chez Triumph

Plus d'articles