Nous suivre Industrie Techno

Fermentalg renforce son outil de production

Fermentalg renforce son outil de production

La start-up prépare un pilote de production d'Oméga-3 avec Sofiprotéol.

© Fermentalg

La biotech spécialisée dans la fermentation de microalgues a déposé trois brevets en 2013, dont un sur son procédé de fabrication. Après la co-entreprise formée en 2011 avec Sofiprotéol, Fermentalg veut multiplier les alliances avec des industriels.

Le 17 septembre à Paris, Pierre Calleja, PDG de Fermentalg, a annoncé une levée de fonds de 12 millions d’euros, qui va permettre à la start-up libournaise de négocier de nouvelles joint-ventures, le modèle souhaité par la start-up pour industrialiser sa technique originale de culture de microalgues.

Appelée mixotrophie, elle associe l’hétérotrophie, c'est-à-dire une culture en fermenteur et en l’absence de lumière, à des flashs lumineux pour stimuler la photosynthèse des microalgues. Des rendements de 200 à 250 grammes de matière sèche par litre ont été obtenus par la jeune PME, au stade du pilote pré-industriel. A l'échelle mondiale, les autres industriels se dirigent plutôt vers une production purement hétérotrophe.

« De nouveaux brevets ont été déposés en 2013 : deux co-brevets avec des partenaires, et un sur la technologie », a dévoilé Pierre Calleja, lors de la conférence.

Le débouché industriel le plus immédiat concerne Proléalg, la co-entreprise formée entre Fermentalg et Sofiprotéol, et la production d’huiles alimentaires et cosmétiques, même si la start-up n’a pas encore annoncé à ce jour de date pour la construction du premier pilote.  

Ludovic Fery

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Interface cerveau-machine : "la miniaturisation et les progrès des neurosciences ouvrent un champ d'application incroyable", pointe Bruno Jarry, de l'Académie des Technologies

Interface cerveau-machine : "la miniaturisation et les progrès des neurosciences ouvrent un champ d'application incroyable", pointe Bruno Jarry, de l'Académie des Technologies

Ce 2 novembre se tient dans un format virtuel le colloque "Interface Cerveau-Machine" organisé par l'Académie des[…]

[Portrait] Thomas Ybert imprime l'ADN à coups d'enzymes

[Portrait] Thomas Ybert imprime l'ADN à coups d'enzymes

« Avec l’ADN, l’ensemble des données mondiales pourraient être stockées dans le volume d’une camionnette », clame François Képès, membre de l’Académie des Technologies

« Avec l’ADN, l’ensemble des données mondiales pourraient être stockées dans le volume d’une camionnette », clame François Képès, membre de l’Académie des Technologies

Ils mettent des neurones en cages

Ils mettent des neurones en cages

Plus d'articles